MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Touche pas à mon pote (même s’il est blanc)

Posted by Kuhn sur décembre 28, 2008

Dire que le racisme c’est mal, c’est une grosse lapalissade, comme je l’ai dis plus tôt. Tout le monde est d’accord là dessus, enfin presque. En revanche, on ne se rend pas compte d’un truc qui me frappe de plus en plus souvent : le racisme envers les blancs.

Mise en situation :

Je bosse dans un grand magasin parisien, sur le trottoir en face de la porte derrière laquelle je fais le pied-de-grue toute la journée éclate une bagarre… de-filles-en-moyenne-section-de-maternelle, c’est à dire que les gars faisaient bien pitié et avaient un potentiel agressivité à peu près équivalent à celui d’un tarsier sous Prozac. Première réaction d’un de mes collègues de travail: « Ah c’te vieille bagarre de babtou* !! »

Donc, si je comprends bien, les blancs sont forcément de grosses baltringues ?! Je sais pas pour vous mais je trouve ça aussi raciste que de dire que les arabes sentent le mouton et que les noirs s’entendent naturellement bien avec les animaux.

Je suis pour un anti-racisme total. C’est à dire que lorsque je tombe sur un connard qui m’écrase les pieds dans le bus sans s’excuser, je lui dit d’aller bien niquer sa mère, sans regarder s’il est plutôt clair ou foncé. Se retenir de dire ses quatre vérités à ce crétin sous prétexte qu’il fait partie d’une « minorité visible » est pour moi tout aussi facho que de considérer les chambres à gaz comme un détail de l’histoire. Prendre des pincettes avec un noir ou un arabe est précisément discriminant, comme le dit très justement Gaston Kelman (cliquez sur ce lien, c’est pas une blague pour une fois).

Maintenant, lorsque des gens qui ont subi le racisme se mettent à combattre le feu par le feu, je peux comprendre la démarche si c’est une réaction émotionnelle. Si c’est réfléchi et raisonné ou juste culturel (l’habitude de dire que les blancs ne savent pas danser/sauter/avoir des grosses bites), je trouve ça absolument révoltant. Et fermer sa gueule de coton tige revient à victimiser,  rabaisser l’auteur : « le pauvre, son peuple d’origine a beaucoup souffert, je ne peux pas lui en vouloir ». C’est aussi nier sa capacité à réfléchir par lui même et à comprendre que même si les ancêtres de Pierre ont fait la misère à tes arrière grand-parents, c’est pas vraiment lui le responsable et c’est pas pour ça qu’il mérite d’être considéré comme une ordure qui mange des bébés phoques au petit-déj’. Un autre truc qui me rend un peu ouf malade, c’est lorsque j’entends un noir, un arabe, ou un asiat’ tout aussi Français que moi, traiter un blanc de « sale cé-fran*« … Donc on est français quand on le choisi ? Lorsque l’équipe de foot nationale défonce l’équipe d’Espagne, tout le monde est content et agite le drapeau tricolore et quand on a envie de faire sa kaïra* à l’arrière du bus, c’est magique, on devient Sénégalais/Algérien/Portoricain/Philippin/Ouzbeck. La double nationalité ou les origines étrangères devraient être une richesse plutôt qu’un décérébrant/discriminant ! Je pense qu’on peut respecter ses traditions ou religions sans se considérer comme un étranger.

Bref, tout ça pour dire qu’on est pas au bout de nos peines, l’intolérance a encore de beaux jours devant elle. C’est à dire qu’il faudrait d’abord penser à éradiquer la connerie, trouver une méthode, une solution finale… J’y réfléchis, mais je ne suis pas optimiste. Je ne le dirai jamais assez: Mort aux cons, du monde entier!

* lexique pour ma mère et les plus de 50 ans: babtou = blanc, cé-fran = français, kaïra = voyou/loulou

Publicités

15 Réponses to “Touche pas à mon pote (même s’il est blanc)”

  1. Lili said

    L’ennui Coon, c’est que la plupart du temps je suis d’accord avec toi, donc j’ai du mal à troller en toute tranquillité.

    Du coup je fais des commentaires assez peu intéressants.

  2. Coon said

    Eh bien contente toi de dire que je suis formidable et que tu me trouves trop cool! Comme ça je serai content! :D

  3. ananda said

    Bon, ben vu les commentaires précédents, je me permets de dire (suivant ton blog depuis quelques temps) que tu es formidable et que je te trouve cool :)

  4. Coon said

    @ ananda: you made my day! :) (pour les francophones de l’extrême: « tu as fabriqué mon jour »)

  5. Labaidai said

    « une solution finale »
    Le terme est bien choisi, je ne sais pas si tu l’as fait exprès ou pas!

    Bref, la liberté d’expression est ce que l’on a de plus précieux, j’en suis persuadé. Pourquoi, sous réserve de choquer ou de blesser, on ne pourrait pas dire « j’aime pas les arabes »? Le fait est que ce n’est pas parce qu’une (fausse) majorité de gens au pouvoir n’est pas raciste, que tout le monde devrait ne pas être raciste.

    C’est tout aussi stupide que si le racisme était ouvertement accepté par la plupart des gens, et ces mêmes gens feraient de l’antiracisme une honte nationale… Imagine qu’un jour tu n’ai plus le droit de dire « je suis antiraciste » sans risquer de te faire insulter de tout les noms, parce que le gouvernement a créé des lois ouvertement racistes, parce que le racisme serait une normalité à accepter? Imagine que tu trouves un blog dénonçant l’antiracisme dans ce monde ou le racisme serait une règle d’or, et que si tu y postes un commentaire du genre « les racistes sont des abrutis on est tous pareil ouvrez les yeux » on te supprime ton commentaire ou on t’insulte de tout les noms? Voir qu’on porte plainte contre toi pour antiracisme? Tu trouverai ça normal?

    Il ne faut pas confondre « ta » vérité avec « la » vérité. Et quand bien même ta vérité serait LA vérité, n’enlève pas aux gens LEUR vérité.

    Jamais personne ne m’empêchera de penser, et ce ne sont pas des lois partiales (et un peu trop libérales à mon goût), qui m’empêcheront de dire ce que je pense, en l’occurrence que oui, je suis raciste.

    Et je t’invite, si un jour des gens persuadé de détenir la seule vérité t’imposent de penser comme eux, à te battre et à faire valoir tes droits, en particulier ton droit d’expression, pour pouvoir dire à ton tour « oui je suis antiraciste, et je n’en ai pas honte, parce que je pense par moi-même ».

    Débat probablement stérile dans un pays ou la pensée unique est une règle d’or et ou le droit d’expression est bafouée 1000 fois par jour…

  6. J P said

    debat ouvert , interressant, bien sure que le racisme anti blanc existe,il y a du boulot certe ,et des cons partout peu importe la couleur de peau, gardons nos valeurs et essayons d’avancer!!!

  7. Coon said

    @ Labaidai: ok, je sens que je vais devoir tartiner un peu. Alors, premièrement « solution finale » était choisi, c’est une blague, du second degré, de l’humour noir… appelez le comme vous le voulez.
    Ensuite, oui je considère que la liberté d’expression est un droit précieux et indispensable à une société intelligente et moderne, on a le droit de dire ce qu’on pense. Tu n’aimes pas les arabes, chacun son truc, moi je n’aime pas les fraises… Je ne te ferai pas de procès pour ça, je n’essaierai même pas de te raisonner pour te faire comprendre que tu peux ne pas aimer certains arabes (les cons) tout comme tu n’aimes pas certains blancs (toujours les cons). Qu’il est je pense normal de ne pas bien assimiler certaines différences culturelles, coutumes ou traditions religieuses et de peut-être même les trouver stupides parfois; mais en prenant 4 cm de recul, on réalise que la société française a elle aussi des traditions bien cons et que les coutumes des blancs sont aussi crétines dans certaines extrémités. Mais je pense (et espère sincèrement) que le monde moderne évolue vers plus de tolérance entre les peuples et plus de compréhension de son voisin. Je n’enlève la vérité d’aucun facho en pensant ça, si tu veux garder la tête sous le capuchon pointu, rien ne t’en empêche.

    Concernant ton fantasme d’une société où le racisme serait admis de tous et où on mettrait les gens en prison (voire pire) parce que leurs opinions seraient plus humanistes; ça s’appelle par exemple la France de Vichy (y en a plein d’autres dans les bouquins d’histoire). T’es pas né à la bonne époque mon gars, désolé. Moi, j’aurais préféré vivre dans les années 70 (pas de sida, plein d’acide et de la musique des enfers à gogo), mais on ne choisit pas…

    Je te donne (humblement) raison sur le chapitre de la liberté de penser et le droit d’expression, c’est pour cette raison que je ne modérerai pas ton commentaire, même s’il peut choquer et que tu exprimes des opinions qui me révoltent.

    J’espère ne pas avoir été trop stérile ni instrument de la pensée unique de ce pays où on bafoue la liberté d’expression 1000 fois par jour.

    @ JP: oui, il faut garder la foi!! d’ailleurs, il faut que je t’envoie un mail au sujet de mada! bisous et bonnes fêtes!

  8. agnes said

    Alléluia !!!!
    Que de bonnes paroles ;)

    « Mais je pense (et espère sincèrement) que le monde moderne évolue vers plus de tolérance entre les peuples et plus de compréhension de son voisin. »
    Faudrait que plus de monde à le penser (ou panser même)

  9. LiLy said

    Coon, je t adore!!
    PS: je ne suis pas ta mère, j ai moins de 50ans et pourtout je ne connaissais pas le sens de babtou

  10. Coon said

    @ LiLy: merci!! je suis content de t’avoir familliarisé(e) avec le vocabulaire des djeun’s!

  11. Lechat said

    Moi aussi je suis raciste, je n’aimes pas les cons, les prétentieux, les arrogants, les incultes, les racistes blanc, les racistes noirs, les racistes maghrebins, les gens qui votent le pen, les hommes politiques, les médias…
    Bon, d’accord, j’aime à la fois personne et tout le monde.
    En fait, ce que je n’aime pas, ce sont les gens qui se mentent à eux même.
    Tous ceux qui se disent tolérants et non racistes, mais qui hésiteraient sans savoir pourquoi à voter pour un homme politique noir, tous ceux qui pratiquent la discrimination positive sans s’en rendre compte, tous ceux qui se soucient du « qu’en dira t-on » parce qu’ils ont en face d’eux un membre d’une minorité visible.
    Tout ceux qui veulent classifier les gens en raciste/tolérant.
    Putain, on est tous les deux à la fois.

  12. chuter said

    Je te kiff !
    … l’Angleterre est faite pour toi, les gens sont civilisés, aimable, pas raciste …
    en plus tu joue de la guitare avec ta bite … tu n’es pas né au bon endroit mon cher
    Bisous

  13. efi said

    Qui peut m’expliquer la publicite:
    ce soir-la, tous les francais etaient desoles que la rencontre se dispute sans blanc.
    N’oublions jamais qu’on peut etre heureux tous ensemble.
    J’habite en Grece et je ne comprends pas ce que « sans blanc » veut dire

  14. Amel said

    Bon alors c’est pas très original mais moi aussi je vais dire que je suis parfaitement d’accord avec toi (et oui tu es formidable). Etant moi même d’origine étrangère, je considère cela comme un enrichissement plutôt qu’autre chose.J’ai hérité d’une histoire, un passé, et cela me rend heureuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :