MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Les vices à la mode ou le pain quotidien de la médiocrité (part 2)

Posted by Kuhn sur mai 21, 2009

Bon, cet article suit un autre que j’ai publié il y a seulement six petits mois, j’espère que vous avez suivi… En gros, j’y parlais de cette manie de détester l’hypocrisie parce que c’est trop dégueulasse-quoi-tu-vois?! Mais les preux chevaliers de l’honnêteté à tout prix ont des cousins, plein. Pas aussi nobles et purs mais tout aussi agaçants: les chantres de la facilité.

couch potatoe

De formes très diverses, les apôtres de la facilité ont tous en commun une activité cérébrale à peu près aussi vive qu’un acteur de théâtre No au milieu de son deuxième acte. Ils regardent beaucoup la télé, surtout les émissions dans lesquelles on a l’impression d’apprendre plein de trucs révoltants ou effrayants (e.g. « reportages » M6, typiquement). Quand il n’y a rien, ils se connectent sur MSN pour parler « kom sa » à leurs so-called-amis en leur envoyant des gifs trop lol.

Il est assez aisé de les repérer, certains indices ne trompent pas. Déjà, ils font les blagues auxquelles on s’attend forcemment dans une situation donnée. Par exemple, chanter « mmm-bap » des Hansons bros quand on croise un mec qui porte les cheveux longs et blonds (non, cet exemple n’est pas un vibrant et douloureux témoignage…). Deuxièmement, ils sont très sujets à la mode, que ce soit vestimentaire ou « artistique ». Le genre de mec qui se fait une coupe à la pisse court sur le devant, rasé sur les côtés et long derrière, qui porte un casque DJ dans lequel il passe ce genre de bouse et un polo moulant rose parce que c’est trop la classe!!……… dans la banlieue de Cayeux-sur-mer, peut-être. Troisièmement, et sans distinction de sexe, ces gens là trouvent Clara Morgane « trop mignonne » et Paris Hilton vraiment « trop classe ». Globalement quand ils trouvent les gens « trop », et ça va avec tout. Enfin, ils ne regardent pas les films en VO, parce que c’est chiant t’as vu, faut lire les sous titres, du coup on loupe les seins de l’actrice cascades trop impressionnantes du dernier Fast & Furious.

Y a aussi les blondes (souvent fausses), qui excusent toutes leurs conneries par « bah ouais, hein, j’suis une blonde! »… Comme ça m’énerve! Les blagues de blondes, c’était déjà l’équivalent du best of de Jean Roucas en VHS y a dix ans; mais en 2009… Eh bien, c’est rentré dans les « moeurs » et la connerie des blondes fait consensus. Parfaitement affligeant, non? C’est comme le fameux DTC, pour moi c’est une super bonne façon de déterminer les gens qui me font rire ou pas. Qui seront mes amis ou pas.

Enfin, vous avez probablement remarqué que la majeure partie des hommes qui se font pécho après avoir baladé leur teub dans des recoins que la morale réprouve, se « justifient » en disant qu’ils ne sont que des hommes, que le mâle est faible devant la chair. Alors comme ça, on est sensé accepter sans broncher que l’homme ne soit qu’une paire de couilles ambulante, guidée par le gland-radar, irrésistiblement attirée par toute zone humide un tant soit peu accueillante..? OMFG, quelle misère! Ce qui distingue l’homme du Bonobo, c’est la raison. C’est vraiment trop facile de l’oublier… quand ça nous arrange.

Il reste moult et pléthore exemples, mais je n’ai pas la vocation de publier une encyclopédie… Seulement, vous l’aurez compris, j’aime pas trop trop qu’on se vautre mollement dans sa médiocrité, surtout en le justifiant avec des arguments massue tels que: « Qu’est-ce que tu veux, j’suis comme ça, on ne se refait pas! »

Publicités

19 Réponses to “Les vices à la mode ou le pain quotidien de la médiocrité (part 2)”

  1. julie said

    Alors MERCI. Merci prce qu’une bonne partie de mes FB friends a highlighté ledit clip, baby baby baby; du coup, je me croyais seule au monde à le trouver d’une atterrante facilité (tu l’as dit) n’ayant d’égale que la nullité affligeante de la musique et la putasserie pseudo-lolitesque de la voix de la chanteuse – laquelle me fout le cafard.

    Je me suis jusqu’à présent dispensée de tout commentaire concernant ladite création, ne souhaitant pas passer pour une vieille aigrie incapable de kiffer sa mère loldelol l’audace extrème (mouaiiiis) de nanas descendant à poils la rue Montorgueil, mais voilà; C EST DE LA MERDE !

    Allez jacter à l’est.

  2. Fushichô said

    Oulalalala !

    Bien que j’aime encore bien de temps à autres un petit « DTC », trop je plussoie, comme disent les gens.

    Quand un clip, ou une pub, est obligé de foutre des femmes à poil pour être vu, ça en dit long sur la qualité du boui-boui. Comme les magiciens qui ont une assistante pour détourner le spectateur sur le truc du tour, là ça détourne sur la nullité du bordel.

    J’ai la mm irritation quand j’entends ma nièce me sortir à chacune de ses nombreuses conneries « pas ma faute, jsuis blonde mdr » (car oui, non contente d’écrire mdr tous les trois mots, elle le dit aussi, mais que tous les 20 mots).

    Le recours au « c’est pas ma faute, je suis un homme, j’y peux rien » ou la version plus générale « c’est génétique » pour justifier tout et surtout n’importe quoi, me fait vomir.

    Puis là où tu m’as acquis à 300 % à ta cause, c’est le « j’suis comme ça, on se refait pas ». Celui-ci me hérisse particulièrement le poil. Plutôt que de s’excuser, de reconnaître ses torts, ses défauts corrigeables en faisant fonctionner son cerveau, etc., c’est « je suis comme ça, faut que tu t’y fasses, la France, tu l’aimes ou tu la quittes ». Bah y a qd mm l’option de s’améliorer, bordel à cul !

    Raaaaaaah, t’as sorti plein de truc qui m’énervent, me v’là tt tendu de bon matin, tu devrais avoir honte, vil coyote !

  3. L'inuit said

    > Enfin, vous avez probablement remarqué que la majeure partie des
    > hommes qui sont font pécho après avoir baladé leur teub dans des
    > recoins que la morale réprouve,

    qui SE font pécho ! Pfff… Y’a du laisser-aller, là !

    M’enfin en dehors de ça, je te rejoins tout à fait dans la croisade contre la justification par l’auto-médiocrité, une forme de rhétorique qui se développe bien trop vite.

  4. Coon said

    @ julie: vas y, crie le haut et fort, et fais le ménage dans tes amis FB…
    @ Fushichô: j’ai pas honte, parce que tu as bien compris/résumé le truc « il y a aussi l’option de s’améliorer »
    @ L’inuit: ouch… merci!

  5. Max said

    Bah y a qd mm l’option de s’améliorer, bordel à cul !
    MERCI !!
    A tous les 2… La synthese en une phrase est totalement appropriee. Je crois que le « qu’est ce que tu veux y faire? » est a peu pres LA phrase qui me fait sortir de mes gonds. Bon ok… en fait yen a pleins d’autres, mais celle la m’enerve le plus !
    Pourquoi lutter quand tout le monde se complait dans la mediocrite ? Ca ne choque plus alors on ne fait plus l’effort, c’est tellement triste. Et le pire c’est que le vrai ami est considere etre celui qui va « t’accepter no matter what »…mouais, bah moi je trouve qu’il y a des limites…
    Desole pour les accents une fois de plus, mais j’ai une excuse :)

  6. Max said

    By the way, ton blog rocks bro

  7. Coon said

    @ Max: On est vraiment faits du même bois! Et je crois bien que c’est de la buchette! Yeah, you got it!!

  8. Piline said

    Moi je suis toujours là! ^_^

    Je n’aime pas non plus trop trop les chantres de le facilité. Ceux qui te disent qu’ils s’assument et s’acceptent comme ils sont (comprendre: ils ont la flemme de s’adapter et préfèrent emmerder le monde plutôt que se compliquer la vie)…

    « ….ouais je jette mes déchets par terre, on ne se refait pas… »

    « …désolé je mange la bouche ouverte, jamais pu prendre l’habitude de la fermer.. (naaaan???) »

    « …Bah, le déo, j’ai jamais pu supporter…. (donc c’est à moi de supporter l’odeur si je comprends bien?) »

    « bah il faut bien que les enfants s’amusent..c’est de leurs âge de crier…(certes. Mais à 7h05 du matin dans un wagon de TGV bondé de gens somnolents, j’en compte au moins 17 qui aimeraient touiller ton rejeton dans le trou des wc ) »

    Remarquez, c’est dans l’air du temps…tous les magazines féminins font régulièrement un article du genre « assumez vos kilos en trop! » « Ne changez pas parce que la société vous l’impose » « les hommes préfèrent les rondes »…etc…en général, 3 ou 4 pages avant le « spécial maigrir: moins 15 kg avant l’été »….ouarf!!!

  9. Syïlis said

    Je pense que la lutte anti-« je-me-complais-dans-ma-médiocrité » mérite une conférence internationale ainsi qu’un jour férié en plus dans le calendrier.

  10. Hikkyu said

    Ah!… C’est toujours plaisant un article comme celui là. Déjà parce que ça confirme que je ne fais pas parti de ceux qui se plaisent dans leurs médiocrité et ensuite bah que ça défoule!
    J’aime ce style d’écriture : clair, précis le tout sans mâcher les mots :-)

    • Coon said

      @ Syïlis: Mais grave! Je veux bien animer la conférence, pour la modique somme du 15.000€ et un balisto violet.
      @ Hikkyu: Merci bien! Bientôt un article sur tous ces trucs qu’on nous dit que c’est le mal absolu… je me défoule moi même à l’écrire, j’espère que ce sera pareil à la lecture…

  11. Eve said

    Putain je suis dégoûtée, je ris encore à la blague « dans ton cul ». On sera jamais amis du coup…

    • Coon said

      @ Eve: Bon, si ce n’est que ça, on peut quand même être copains, mais j’ai le droit de me moquer de toi parce que tu as l’humour d’un élève de 6eB de la Banlieue de Vesoul. poil aux…? (ouais, je suis allé faire un tour sur ton blog)

  12. Eve said

    @ Coon : Et encore, t’as rien vu. Je connais toutes les blagues de Melon et Melèche !!

  13. Katia said

    Et bien, ne viens pas dans ma chère et tendre ville dortoir-poubelle, c’est le paradis des fainéants. Ici cracher, jeter ses ordures dans la rue, hurler au téléphone/sur ses enfants/maris/femmes ou bien d’autres choses merveilleuses se passent.

    Personnellement je suis partisante du mdr ou du lol, plus rapide que mouhahahahaha….

    Pour les blondes s’excusant d’être bête à cause de la couleur de leurs cheveux, rien que de penser qu’une personne puisse croire que sa couleur de cheveux va changer son intelligence, je trouve ça stupide. Et pourtant cette blague revient souvent à mes oreilles. J’aime bien les DTC par contre…mais à petite dose.

  14. Lizy said

    J adore te lire, ça tu le sais. Par contre, je dois avouer que je ne comprends pas tout, comme DTC et OMFG.
    Grâce aux commentaires, j ai cru deviner le DTC (dans ton cul) mais l autre reste une véritable énigme.

    • Kuhn said

      @ Lizy: D’abord merci. Et OMFG veut dire (attention, c’est de l’anglais): Oh My Fucking God. Ce qui signifie en bon François: Oh mon putain de Dieu! Voilà, c’est joli, c’est frais!

  15. Amel said

    Ahh comme d’habitude j’apprécie toujours autant tes articles, c’est comme une bouffée d’air frais et d’honnêteté dans ce monde de merde. Passons. Je dois avouer que tes articles reconstituent parfaitement la pauvre réalité dans laquelle nous (pauvres gens que nous sommes) vivons. Combien de fois ais-je entendu une de mes camarade balancer avec goût et raffinement :  » hihihi t’es vraiment blonde pour balancer ces conneries hein »
    Et c’est à ce moment précis que je ressens l’envie pressante d’accomplir un meurtre d’une sauvagerie rare…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :