MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Sales manies

Posted by Kuhn sur juillet 21, 2009

On en a tous, mais on les tolère plus ou moins bien. Pour ma part, j’ai un super gros problème avec mes propres défauts, j’ai un tout petit peu de mal à les admettre. C’est à dire que je sais qu’ils existent et que je suis loin de la perfection, mais ça me fait quand même super chier… Ce blog site étant sobrement intitulé « MORT AUX CONS », que je fustige allègrement, je trouve marrant de me critiquer moi même. Puisque l’adage séculaire dit: « on est toujours le con d’un autre » et que je ne déroge sûrement pas à la règle, voici quelques trucs très cons chez wam. (wam, ça veut dire « moi » en verlan, maman)

doigt dans le nez

Je suis très très susceptible; non, je reformule, je suis une allégorie de la susceptibilité. Pas sur tout, mais dès que ça touche au physique par exemple, je me transforme en petite boule d’aigreur et de frustration, totalement dépourvue de répartie et de sens de l’humour. Le pire c’est que plus la vanne est juste, plus je suis désarmé et de mauvaise humeur/foi. C’est absolument terrible, je me mets dans des états pas possibles et me braque complètement pour un truc aussi anodin que « tiens, c’est marrant de dos et dans le noir, tu ressembles un peu à Jean Claude Duss! » … Ouais c’est ridicule.

J’ai un problème de trifouillage de cavité nasale. Bon, comme 90% des hommes je pense, mais c’est quand même un peu la honte. Y a peu de choses aussi embarrassantes que de se faire gauler en train de se racler le fond des sinus (sini au pluriel?), l’index au trois quarts fourré dans la narine. C’est comme de se faire pécho alors qu’on se croyait tout seul à poil dans la salle de bain et que du coup on a cru qu’on était le fils caché de James Hetfield, ce qui nous donne tous les droits de jouer Master of Puppets avec notre bite… Ahem. hahaha, on dit de ces bêtises, hein Thérèse…

Facebook m’a fait découvrir la pleine puissance d’un défaut que je me connaissais déjà, le voyeurisme. Je le confesse, si je n’étais pas jeune et beau, avec une vie sexuelle tout à fait épanouie, je pense que je serais du genre à m’acheter des super jumelles de la ouf pour mater ma voisine se balader en soutif dans son appart, la bave aux lèvres et le bout du slop qui frétille. Bon, on se calme tout de suite, j’en suis pas là. Mais avec FB et ses conneries de Highlights et de Tags, on (ouais, je vous mets dans le même panier que moi, j’suis sûr que vous faites pareil!) se retrouve à mater des albums photos entiers de parfaits inconnus. Ca m’arrive tous les jours: photos de mariages de gens que j’ai croisé une fois, enterrement de vie de jeune fille de la copine-d’une-fille-qui-était-dans-ma-classe-en-3ème6-en-1995-et-que-je-n’ai-jamais-revu-depuis etc. C’est une catastrophe, ça peut me niquer un après midi entier.

  • « Alors, qu’est-ce que t’as fait de ta journée?
  • Bah, j’ai regardé sept albums photos de gens que je ne connais pas sur FB…
  • Ahhh, super…! »

J’ai du mal avec les vannes à répartie impossible. Je m’explique: toutes ces vannes auxquels on ne peut absolument rien répondre de drôle, qui ne laissent au maximum qu’une vague possibilité de « toi-même » tout piteux… typiquement les vannes de mauvaise haleine parce qu’on imaginait pas qu’il y aurait autant d’ail dans le gaspacho, de bouton d’acné qui sort tout seul au milieu du front, d’auréoles sous les bras parce qu’il faisait 8.000 °C dans la 4 à l’heure de pointe. Tous ces trucs contre lesquels il est hyper difficile de lutter en pleine journée et qui donnent envie d’aller se cacher dans un trou mais on peut pas parce qu’on est au boulot/à un dîner/à un casting. C’est déjà hyper embarrassant, mais il y a toujours un connard pour en rajouter une couche.

Enfin, vous avez compris, je pourrais continuer comme ça pendant des lustres. J’aime pas trop trop être pris à défaut, mais je vais beaucoup mieux, il y a quelques années, j’avais des pulsions violentes d’automutilation lorsque je ratais un œuf au plat… (true story)

crédit photo: Rémi Chapeaublanc (son très joli site)

Publicités

16 Réponses to “Sales manies”

  1. Max said

    cette histoire d’oeuf au plat m’a vraiment marqué figure toi !!

  2. Nazanine said

    Ben voilà encore une fois je me ridiculse au bureau à cause d’un ou 2 eclats de rire incontrôlés qui me conduisent à un grand moment de solitude puisqu’ici personne ne parle francais….Merci ;)
    ps: le voyeurisme, moi y en a faire pareil ;)

  3. Ann said

    Pour Facebook, j’étais sûre que j’étais la seule à faire ce genre de truc, en plus quand je commence, je peux plus m’arrêter…d’ailleurs j’ai peur que tout le monde se mette à bloquer ses photos parce que c’est trop bon l’espionnage…

  4. -sTraTe- said

    Toujours pas remis de mon WE j’ai aucune répartie pour répondre à tout ça !

  5. julie said

    Haaahhhhaaaaa FB m’a tuer tout pareil. Et mon job excuse aggrave mon vice….

    Pour ton oeuf au plat, je comprends…..et ça fait peur de comprendre.

  6. julie said

    (merde on peut pas barrer, dans les commentaires?)

  7. Coon said

    @ Max: I know…
    @ Nazanine: Bizarrement, je trouve ça cool que tu t’affiches parce que tu te marres!
    @ Ann: T’inquiète, je crois que c’est un des points communs universels de FB!
    @ -sTraTe-: Moi aussi j’ai du mal à me remettre du WE, je suis tout crevé!
    @ julie: ayé, je crois que c’est ça que tu voulais faire…

  8. julie said

    Mais quelle perspicacitééééé. (comment tu fais?)

  9. Katia said

    J’aimerais avoir aussi peu de défauts…

  10. Katia said

    @ Coon : Ouf !

  11. Wab said

    De la nouveaute je me fais chier a l’etranger !!! ( tu excuseras mon clavier qwerty et l’absence d’accents )

  12. Coon said

    @ Wab: C’est très flatteur, mais je n’ai pas le temps en ce moment… je dois me couper en huit pour trouver de l’argent afin de partir en vacances bientôt. Et comme ces cons de patrons m’ont bloqué le net au boulot, c’est vachement plus chaud d’alimenter ce blog. Mais je reviendrai dès que possible!

  13. Wab said

    Aaaahhh les vacances…on ne souhaite que ca durant des mois et quand on y arrive, on aimerait rentrer chez soi pour reprendre sa vie d’occidental et toutes les emmerdes qui en decoulent…si ca c’est pas de l’accoutumance !

    *nostagie*

    3615 ma vie que tout le monde il s’en taponne les bonbons : Je suis actuellement en Syrie, et la temperature avoisine les 45 degres en journee. Coupures de courant regulieres, chargement d’internet aussi rapide qu’une livraison par coliposte, 3/4 des sites a caractere social censures…

    Mais sinon tout va bien, et quel beau pays ! Accueil chaleureux, panorama splendide, plein de merveilleuses choses a visiter, toutes les civilisations y ont laisse une empreinte :)

    La crise est passee par la…les riches restent riches et les pauvres s’appauvrissent encore plus…

  14. Katia said

    Tout à l’heure, dans le rer, un très gentil monsieur a enfoncé ses doigts dans sa cavité nasale et à plusieurs reprises attention, bizarrement j’ai pensé à ce post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :