MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Les mystères de l’humanité EP01

Posted by Kuhn sur septembre 3, 2009

Bienvenue dans « les mystères de l’humanité », ensemble nous allons découvrir et tenter de comprendre une multitude de phénomènes propres à l’homme (en tant que race) et qui en fait définitivement un être à part. Pour le meilleur et pour le pire.

Aujourd’hui, le crachat.

cirque%20du%20petit%20journal

Mise en situation: J’étais tranquillement en train d’hésiter entre pendaison et saut désespéré sous une rame de métro pour mettre fin à ma journée d’ennui au boulot lorsque j’ai aperçu une bande de cinq ou six jeunes, entre 13 et 17 ans, habillés avec un goût prononcé pour les marques tape à l’œil et les vêtements mal ajustés. Ils se sont posés à quelques mètres de moi alors que je fumais ma clope pour essayer d’oublier ma triste condition, mon temps d’observation a été de 3 minutes et 48 secondes environ. Ils ont lâché 8,3 litres de bave (marge d’erreur de 10%).

Etude: Les sujets étaient peut-être atteints d’un syndrome rarissime qui provoque une surproduction de bave, dont ils doivent malheureusement se délester de la manière la plus rapide (donc la moins classe) possible. Mais je doute de l’existence d’une telle maladie. Les sujets étaient peut-être assaillis par un insurmontable besoin de marquer un quelconque territoire, ce qui réduirait ces mêmes  spécimens humains à des espèces de roquets impuissants mais rassurés par l’expansion de leurs sécrétions. Enfin, le crachat est peut-être un loisir comme vous et moi, tout simplement destiné à braver la morosité des premiers jours de septembre; de la même manière que certains fument, jouent aux dominos ou perdent des journées entières sur facebook. A la différence près que la bave est tout de même bourrée de bactéries et autres restes du kebab de « ce midi », ce qui est bien dégueulasse.

Conclusion: J’aime pas trop trop les porcs qui répandent leur bave sur les trottoirs de notre chatoyante capitale. A bientôt pour de nouvelles découvertes et de passionnants mystères. En vous remerciant, bonsoir.

 psti: non, comme vous me le faites judicieusement remarquer, l’image n’a aucun lien avec l’article, mais je la trouvais drôle… et je vous emmerde!!

Publicités

19 Réponses to “Les mystères de l’humanité EP01”

  1. bsoulez said

    C’est à cause du ramadan mon cher!

    Pendant le ramadan interdiction de manger. Pour ceux qui vont plus loin : interdiction de boire. Pour ceux qui vont jusqu’au bout de la démarche : interdiction de boire même sa salive.

    (Enfin c’est ce qu’on m’a dit)

    • Kuhn said

      @ bsoulez: les jeunes en question n’étaient pas musulmans, ou du moins ils ne pratiquaient pas le ramadan hardcore puisqu’ils fumaient en même temps.
      @ onebigday: fight fire with shit, super!!!

  2. onebigday said

    Peut-être essaient-ils d’enliser les innombrables mégots jetés sur les trottoirs de notre chatoyante capitale par tous ceux qui occupent leur temps perdu à fumer leur clope pour essayer d’oublier leur triste condition… va savoir.

  3. J’appelle ce phénomène et tous les autres comportements qui s’y rapportent (tels écoute intempestive de mp3 gueulards sur portable au son crachotant, niveau sonore des conversations suffisament élevé pour être entendues par une rame de métro entière etc.) « expansion du moi ».
    Pour ces individus. Le monde n’est pas composé de différents individus, hétérogènes et individués mais de… Moi. Et Moi doit envahir le plus d’espace possible. Plus Moi prend de l’espace, plus Moi se sent bien.
    Cracher par terre est donc aussi jouissif qu’étaler ses excréments sur les murs pour un enfant psychotique.

  4. onebigday said

    Alors ils sont grave dépressifs. Me dit pas qu’ils se grattaient le paquet en même temps. Ce serait trop bon comme image !

  5. Hérrissonne said

    Si si, l’hyper-production de salive peut être un symptôme, à défaut d’une pathologie à part entière : même que ça s’appelle l’hypersialorrhée (terme médical voulant dire que tu baves tel un boxer en pleine canicule)

  6. Kitty said

    Ouais, on connait, c’est tout simplement dégueulasse…quand je vois ça, j’ai bien envie de leur demander de ramasser…sans les mains, bien entendu.

  7. corto74 said

    @mademoiselle sarah: expansion du moi, mon oeil, expansion du con , oui!

    A part cela, il fait moins beau qu’hier mais bien plus qu’avant hier, et ce billet est excellent!

  8. Caelth said

    Ayant un soir eu le courage ( ou peu être sous l’ivresse nocturne ) j’ai demander la raison à un jeune isolé ( ils sont plus sympathique seul ) la réponse fut simple : car je n’aime pas le gout de ma salive !

    Mais plus sérieusement merci pour cette note qui m’a rendu légèrement le sourire

  9. L’augmentation de la salivation (ou l’hypersialorrhée, apparemment) c’est un truc vénèr Khun, faut pas déconner avec ça.
    Par exemple après un week end ou Ahmed avait légèrement abusé de substances diverses qui ont comme point commun, entre autre, de rendre la bouche salement pateuse, la bouche d’Ahmed fut inondé presque continuellement, et pendant plusieurs jours, de salives (ce qui prouve que l’organisme d’Ahmed lagge de quelques jours). Il lui a bien fallut alors cracher, même dans les pires situations…
    Tu pourrais quand même leur laissé le bénéfice du doute, si ça se trouve ces jeunes n’étaient pas des jeunes cons comme tu le penses mais d’innocents junkies, bien sous tout rapport…

  10. Katia said

    Moi je dis, ressortons les crachoirs !!

  11. Mom's said

    Excellent ^^ D’autant plus que j’ai été un cracheur de rue occasionnel (pas en permanence comme ça, faut pas exagérer)… Faut être con pour ne pas se rendre compte que c’est juste dégueulasse de cracher (ben oui, j’étais con ; je le suis sûrement toujours, mais pas autant… si?).

    Ah ben, tant que j’y suis (à être con), puis-je faire mon chieur ? Parce que je ne comprends pas trop la phrase : « Enfin, le crachat est peut-être un loisir comme vous et moi, tout simplement destiné à braver la morosité des premiers jours de septembre ». C’est le « comme vous et moi » tout seul comme ça qui me dérange, je mettrais plus un truc du genre « comme vous et moi sommes […] destinéS » ou quelque chose comme ça.
    Ou alors je ne sais pas lire ou moi y en a pas très bien parler la France, ce qui est bien possible aussi.

    • Kuhn said

      @ Caelth: Merci pour l’éclairage!
      @ Ahmed Kelly: ah, bon bah ça va alors, si c’est des toxicos!
      @ Katia: Non mais ça va pas, on est plus au moyen age!!!
      @ Mom’s: en fait, j’aime bien utiliser « comme vous et moi » dans un contexte non adapté, un genre de néologisme pour dire « normal » ou « banal ».

  12. Mom's said

    Okay!!! Je comprends mieux ^^ J’avais pas noté, pourtant j’ai lu tout le blog, dont certains articles plus de dix fois… honte sur moi, haha. Subtil néologisme, en fait. Pas mal, pas mal…

    • Kuhn said

      @ Mom’s: pour enlever un peu au lourd fardeau de ta honte, je crois que c’est la première fois que je l’utilise en note de blog. merci pour ta fidélité en tout cas!

  13. Bicarbonate de soude said

    Je ne veux pas faire ma chipoteuse mais je trouve ce post nettement moins inspiré que le reste du blog. Kuhn, tu nous as habitué à mieux. Les crachats, c’est pas un peu facile comme revendication, hein (bien que ce soit complètement dégueulasse – cela va de soi) ? Eh oui, c’est la rançon du succès mon cher. Les lecteurs deviennent de plus en plus exigeants…(je rectifie : je parle pour moi – que les autres aillent royalement se faire foutre s’ils se contentent d’un semi-post). Et bon, OK, c’est peut-être aussi parce qu’il est 1h du mat et que mon jugement est partiellement altéré par l’alcool – mais je dis bien « peut-être » parce qu’au fond de toi, tu sais très bien que, n’ayant pas posté depuis quelques jours – et la source d’inspiration se tarissant – tu t’es senti obligé de balancer un petit topo bien consensuel dans la lignée du précédent (salaud les clients, salaud les cracheurs dans le métro) histoire de donner un os à ronger aux lecteurs avides en manque de nouveauté. Ne le prend surtout pas mal. Ceci n’est pas une attaque. Juste un commentaire-défibrillateur destiné à te faire réagir quant à la tournure navrante que prend ton blog (qui par ailleurs, est de qualité). Je reste persuadée que tu sous estime grandement ta capacité d’analyse de l’espèce humaine. Oui, mort aux cons ! Vas-y, lâche toi, balance du lourd, comme on l’aime. Je reste ta fan absolue et j’adore ton style mecton. J’attend impatiemment le prochain thème.
    Peace ♥

  14. Wab said

    J’aurais pu me la ramener en t’expliquant que cette maladie existe mais c’est déjà fait…crotte.

    Ensuite pour le ramadan, je me suis bien marré et je vous en remercie : interdire d’avaler sa salive c’est la blague du jour, faut pas déconner, annuler un jeûne de 12H sous prétexte que t’as zappé qu’il fallait pas déglutir…bref.
    (Dans le même genre, ça me rappelle la question d’un jeune internaute sur un forum, qui demandait si l’on pouvait toujours utiliser le gel pour se coiffer durant le ramadan…un fou-rire interminable)

    Bah euh sinon…mi-Septembre tu survis ?

  15. […] molletons avec bien souvent l’option gros raclage de gorge en préambule. Ça me choquait déjà en France, mais c’est du pipi de chat à côté de […]

  16. mireille votre gentille patronne said

    Comment pouvez- vous les critiquer alors que jeter un megots par terre( ce qui arrive à la majorité des fumeurs) est beaucoup plus degueulasse… à vouloir trouver tout con, remettons- nous (vous) d’abord en question (eh oui il se peut que vous le soyez bien plus que les autres et de ce qui vous répugne (anorexique surmondialisation etc.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :