MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Incredible India

Posted by Kuhn sur novembre 2, 2009

L’Inde, immense pays d’un milliard d’habitants, à l’histoire millénaire, riche d’un mélange de plusieurs cultures et moult traditions séculaires, un véritable et authentique dépaysement, quoi. Bon, c’est gigantesque comme pays, donc en un mois je n’ai pas vu la moitié des états qui le composent, mais j’ai pu me faire une bonne idée de l’Inde du sud. On y trouve des ruines et des temples/églises/synagogues de folie, une nature luxuriante et débordante de faune et de flore extraordinaire, des plages de sable presque vraiment complètement blanc avec de l’eau à 25° et encore plein de choses merveilleuses. MAIS, comme vous vous en doutez sûrement, je ne vais pas vous parler de ça. Je vais bien sûr m’attarder sur toutes les aberrations de la culture indienne, et il y en a des tonnes! Bien entendu, ce que vous vous apprêtez à lire avec délectation et en vous esclaffant d’un rire coupable et cependant jouissif ne sont que les observations d’un occidental, confronté à une culture qui lui est presque totalement étrangère et puisqu’on ne juge que d’après ce qu’on connait, c’est pas très juste, mais c’est plus marrant.

bollywood

Avant tout, petite mise en garde qui vous évitera de vous faire banane comme moi: on va forcément vous demander (en hochant la tête sur les côtés et un très fort accent) « first time in India? » et là, il est très TRÈS important de répondre « no ». Sinon, vous êtes bons pour un couplet très rapide et super bien étudié à base de « I give you very good price, very cheap, beginning of the season, very cheap, you will pay ten times the price but you won’t realise you foolish western people, and for 10 more roupies I put my fat dick in your ass and fuck it up with no lubricant and just a touch of curry… » désolé pour les gens qui ne parlent pas anglais, en gros ça veut dire qu’on se la fait mettre en beauté pour 10 fois le prix et avec le sourire. Maintenant que vous êtes bien mis en garde, laissez moi vous raconter les merveilles de l’Inde.

Les indiens sont capables de tout faire dans la rue, sans aucune gêne. Genre ils mangent et dorment par terre, font leurs besoins (oui, TOUS leurs besoins) dans les coins, se lavent les dents, se curent les pieds etc. La notion d’intimité a gentiment été effacée par des générations de familles qui vivent dans la rue. C’est un peu triste et super dégueulasse. Tiens, en parlant de dégueulasse, autant le dire tout de suite: en Inde on ne connait vraiment pas l’utilité des poubelles. Je vous assure que je n’en rajoute pas quand je vous dis que j’ai vu des tas de gens jeter leur bouteille vide/papier gras de samosa/ emballage de noix de cajou par terre, à moins de 83 cm d’une poubelle. En fait, l’hygiène publique des indiens est inversement proportionnelle à la beauté de leur nature. C’est magnifique naturellement, complètement immonde manuellement. Je n’ai pas vu un seul cours d’eau qui ne contienne au moins 83% de merde d’humain/de chien/de vache et où surnage une épaisse pellicule de détritus. Et ça, c’est juste la vision, je ne vous décris pas l’odeur, au cas où vous me lisez en mangeant un truc. Et ils ont cette manie de cracher tout le temps, partout; même de la fenêtre du bus ou du train. Et puis tout le monde (même les femmes!) lâche d’horribles molletons avec bien souvent l’option gros raclage de gorge en préambule. Ça me choquait déjà en France, mais c’est du pipi de chat à côté de l’Inde…

Comme nous avons un peu bougé dans le sud du pays, nous avons été obligés d’utiliser les moyens de transport indiens, principalement des trains et des bus. Avant toute chose, il faut oublier le rapport distance/temps auquel on est habitués en France, tout de suite! Parce qu’en Inde, pour faire 83 km, ça ne les choque pas du tout de passer 4 ou 5 heures dans un bus, c’est normal et tout le monde prend son mal en patience dans le calme (relatif, parfois on a le droit à des DVD de clips de pop indienne avec les hauts parleurs à fond dans ta gueule). Si on vous vend un bus « deluxe » climatisé avec couchettes, attendez vous à des sièges inclinables et des mini ventilateurs qui ne se mettent jamais en marche, en gros pour l’air conditionné, vous n’avez plus qu’à vous en remettre à l’ouverture de votre fenêtre, par laquelle vos voisins de derrière se pencheront tous les quarts d’heure, pour lâcher leurs gros mollards, ça va sans dire. Quant au train – qui n’est pas plus rapide que le bus, il faut tout de suite oublier la rapidité du TGV, en général on fait des pointes à 45 km/h et la vitesse de croisière est plutôt autour de 30km/h – c’est tout aussi folklo. On a le choix entre plusieurs classes dont la sleeper, celle que tous les indiens prennent, très vivement déconseillée. D’abord parce que c’est la grosse baston pour avoir une place assise, que c’est super blindé et que les indiens ça ne les gêne pas plus que ça de te marcher dessus pour atteindre leur place. Parce que des marchands ambulants passent régulièrement pour proposer du chai ou du café/des samosas/des biryanis/des cacahuètes et que du coup, en seulement une demie heure de trajet, le wagon est un genre de déchetterie sur rails. Parce que les mendiants cul-de-jatte et autre lépreux (je n’en rajoute pas, on en a vraiment croisé un dans le train) y sont légion et qu’ils ne lâchent pas l’affaire facilement. Enfin, vous pouvez oublier la clim et dans un pays où il fait genre 35°C à l’ombre, vous imaginez l’ambiance à l’intérieur d’une boîte de conserve en plein cagnard, d’autant que le déo, c’est plutôt un produit de luxe réservé aux nantis (respirer par la bouche pendant 14 heures, c’est un peu relou) et la matière préférée des indiens pour leurs chemises, c’est le lycra.

Les femmes sont très couvertes, les hindous comme les musulmanes ou les chrétiennes, combattent la chaleur avec des mètres de tissus. Conséquence: les mâles sont en sang quand ils croisent une occidentale, surtout quand il fait chaud et que du coup elle a pas super envie de porter un col roulé. Que ce soit pour ma fiancée, qui en plus est super bonne, ou pour moi; c’est marrant un fois ou deux mais ça devient rapidement très oppressant. Parce qu’en plus de scotcher très lourdement, tu as beau essayer de leur faire comprendre que ça te gène, rien à foutre ils lâchent pas l’affaire, pire que les italiens. Un peu comme un gamin devant son premier film érotique sur M6, y a rien de vraiment excitant, mais à côté du club Dorothée, un bout de nichon c’est la fête! Ça rend les balades en ville un peu pénibles.

Ce qui m’amène à mon dernier point: l’incessante sollicitation de l’occidental. Il ne faut pas se faire d’illusion, la couleur de notre peau nous trahit direct et pour les commerçants, on est vraiment des portefeuilles ambulants. Bien sûr on en profite aussi, la puissance de notre monnaie est indéniable, donc on se fait plaisir et on achète la moindre merde qu’on trouve un peu jolie ou marrante. Mais y a des moments (en fait, presque tout le temps) où on a envie qu’on nous foute la paix. Et ils sont coriaces les bougres, ils seraient capables de te vendre leur grand-mère et d’organiser la livraison! Au début du voyage j’étais hyper poli et je me justifiais « non, c’est gentil mais j’ai déjà des statuettes de chaque divinité, c’est pas la peine, mais merci, c’est super, j’te kiffe, allez, bisous » à la fin, j’étais une vraie kaïra et le pire, c’est que ça ne les gène même pas! Tu les jettes super sèchement, ils ne se formalisent pas et se disent juste que c’est pas la peine d’insister… Il ne faut pas hésiter non plus à continuer de marcher en les ignorant purement et simplement quand un mec vous suit en vous sortant son bla bla; ici je trouverais ça complètement humiliant et vilain, là bas, c’est normal et surtout une énorme économie de temps et d’énergie.

Voilà, j’ai encore plein de détails incroyables (comme la conduite au klaxon, ces gros enculés de moustiques, les rickshaws et bien plus encore) mais vous avez déjà un bon aperçu de ce que ça donne en Inde. Il ne faut pas que ça vous dissuade d’y aller, ça vaut vraiment le coup et côté dépaysement, ça tient ses promesses. Toutes ces expériences, bien que parfois assez angoissantes sur le moment, sont au retour bien marrantes et c’est ce qui rend un voyage inoubliable.

Publicités

20 Réponses to “Incredible India”

  1. Juliette said

    Cool article, plus besoin d’y aller maintenant. Une question sociologiquement intéressante se pose : les gens sales sont-ils tous cons ?

  2. Hewel said

    Content que tu sois de retour !
    Ca m’a fait un peu penser à mon voyage en Chine, peut être en plus hardcore quand même, mais j’y ai retrouvé certains ingrédients : bruit, merde, raclement de gorge, car au confort tchetchene etc…

    • Kuhn said

      J’ai pas trop trop envie d’aller en Chine, ils me rappellent un peu trop Georges, politiquement.

      • Hewel said

        Honnêtement, j’avais énormément d’à prioris, j’y allais avec énormément d’appréhension, mais j’ai vraiment aimé mon voyage en Chine. Je n’aimerais y vivre pour rien au monde, mais je pense que dire ‘La Chine c’est de la merde’ comme dit Nopasco plus bas, est… plutôt con à vrai dire. Je ne dis pas que c’est un « modèle », loin de là, mais il mérite qu’on s’y attarde. Chercher à comprendre ne veut pas dire adhérer.

  3. misteryoshi said

    Hehe, je viens de decouvrir ton blog il y a 1 semaine, je l’ai lu avec plaisir et en entier depuis le boulot (c’est un mal pour un bien me diras tu ;)
    La ou ca devient sympa, c’est que je suis en inde depuis 2 mois et effectivement ce que tu d est vrai, mais avec le recul quand on bosse 9h par jour avec des indiens, quand on bouffe indien au moins 1x par jour, quand on conduit sur les route indienne 1h par jour ( d’ailleur en apprenant ici a conduire un 2roues, je pense que je peux condurie n’importe ou ^^) et bah on s’y fait.
    J’ai des collegues indiens ayan ete en allemagne se foutant de la gueule des wurst, trouvant degeulasse de se moucher et tres contraignant le tri selectif…

    En attendant le prochain billet avec impatience, profit ede la france et des beef steack :(

  4. Nicopasto said

    C dla merde l’Inde, comme la Chine je n’y fouterai jamais les pieds ^^

  5. diegosan said

    Moi à Bombay j’ai rencontré le meilleur petit métier de rue : le cureur d’oreilles, le mec tu le laisses s’approcher, là il regarde ton oreille avec un air terrorisé comme si y avait une mygale dessus, le temps que tu comprennes ou pas il t’a collé une espèce de coton-tige pourri dedans et il en ressort comme par miracle 1,2 kilo d’une étrange substance jaune. Et te demande des thunes ! J’ai a-do-ré !

  6. […] Incredible India « MORT AUX CONS mortauxcons.wordpress.com/2009/11/02/incredible-india – view page – cached Ahmed Kelly asiat' babtou Blog cinéma crachat drogue enfants escort facebook faire la gueule dans le métro fautes de français film Inde insultes Internet klaxon lol lourd libidineux manager metro… (Read more)Ahmed Kelly asiat' babtou Blog cinéma crachat drogue enfants escort facebook faire la gueule dans le métro fautes de français film Inde insultes Internet klaxon lol lourd libidineux manager metro monuments mort aux cons MSN musique sur les portables pigeons pinot gris pizzeria PV racisme RATP responsable RIB routine. répondeur sida suicide teasing touristes train Troll twitter télé ville voiture * Rubriques + Ils sont partout!!! + La teigne + Raaaahhh!! + Uncategorized * Pages + About + Bullshit-Police * Quand je m’emmerde, je twitt… + merci @nekkoto, maintenant ma page fait mal aux yeux et j'ai la flemme de recommencer… 5 hours ago + mes rappels: j'actualise ma situation/je renseigne mon courriel et mon consentement. joies du pôle emploi!! 6 hours ago + J'aime pas trop trop les gens qui disent mon (ma) chéri(e) 6 hours ago * Derniers commentaires + Nicopasto on Incredible India + misteryoshi on Incredible India + Hewel on Incredible India + Juliette on Incredible India + Incredible India « MORT AUX CONS on Les mystères de l’humanité EP01 (Read less) — From the page […]

  7. Sindhu Indu said

    ethnocentrisme lalala

    • Kuhn said

      Je te suggère d’apprendre à lire:
      « ce que vous vous apprêtez à lire (…) ne sont que les observations d’un occidental, confronté à une culture qui lui est presque totalement étrangère et puisqu’on ne juge que d’après ce qu’on connait, c’est pas très juste, mais c’est plus marrant. »
      lalala, comme tu dis.

  8. Coreihl said

    Hellooo!
    J’ai aussi découvert ton blog que très récemment … et franchement, si je me tape de bonnes barres en te lisant, il nuit sérieusement à ma productivité (déjà relative à la base, bien que supérieure malgré tout à celle des indiens ^^)

    Etant complètement d’accord avec tout ce que tu racontes, je dirai même que la réalité est encore pire quand tu vis là-bas! Mais le plus surprenant, c’est qu’au final, on s’y fait (et c’est alors qu’on redoute son retour en France, retour à la « normalité »!)

    Outre ce que tu as dit, la pire reste surement la conduite en Inde! Déjà, les rues sont flinguées au point de se croire en plein Bagdad à chaque carrefour, et surtout, il n’y a aucune règle de circulation! Même si des fois ça merde (voire un éléphant bloquer le trafic en pleine heure de pointe, ca devient banal!), on s’étonne très rapidement de ce bordel généralisé qui s’en tire pas trop mal! Le plus dingue est qu’au final on s’adapte et devient un véritable danger public pour tout européen qui se respecte (ou pas!).

    Il y a tellement à dire (j’ai en tête leur police exemplaire, ou plutôt comble de l’honnêteté ^^) mais on pourrait en faire un bouquin!

    J’attends aussi ton prochain billet! Cheers!

    @Misteryoshi: trop grillés, les types! On sent la motivation au boulot ^^

    @Nicopasto: t’as tort! Même si moi aussi j’avais pas mal d’à priori, c’est vraiment une expérience à vivre!

    • bluesy said

      la normalité pour toi c est de vivre en france ??
      je serais curieuse d’ecouter tes arguments sur le concept de la normalité !!

      • Coreihl said

        Je ne vois que maintenant ta réaction … et pour seul commentaire, je te dirai que tu n’as strictement rien pigé au mien!

        Ce petit côté réac’ à deux balles concernant un terme que j’ai pourtant bien mis entre guillemets, ca me fait doucement marrer … xD

  9. bluesy said

    en tout cas c est un pays qui m’attire beaucoup !!!!

  10. JmZ said

    First time in India ?
    YES !
    Laisse-moi deviner ? Tu y es resté deux, ou trois, semaines ? La première fois, il m’a fallu 2 mois pour me sentir l’aise. Et encore. On est occidentaux, pas indien. C’est ça le problème : tu ne donnes pas l’impression d’avoir abordé l’Inde avec l’ouverture d’esprit, et la patience (!) qu’il fallait.
    Mais maintenant tu es blindé pour d’autres voyages (je parle, en dehors de notre belle société occidentale, bien sûr). L’Inde c’est quand même le plus dépaysant.
    SInon, un bon livre à lire, sur le sujet : « Fous de l’Inde : Délires d’Occidentaux et sentiment océanique » (http://www.amazon.fr/Fous-lInde-dOccidentaux-sentiment-océanique/dp/2228895857)

    • Kuhn said

      perdu!!! je suis resté un bon mois et j’ai visité de nombreux états.
      je commence à être bien saoulé par tous ces commentaires de gens qui ne comprennent pas le principe fondateur de ce blog: râler et être de mauvaise humeur et parfois de mauvaise foi.
      Maintenant, à la lumière de cette enième précision (qui ne devrait pas être nécessaire), relis l’article et rigole un peu.
      Et si ça ne te plait toujours pas….. VA CHIER!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :