MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Ce soir, je sors le grand jeu!

Posted by Kuhn sur février 13, 2010

Chose promise, chose due. Après vous avoir régalés du récit rocambolesque et délicat des aventures de Ya6N et Cynthia, je m’en vais aujourd’hui vous narrer la même soirée, mais cette fois ci du côté de Franconville, dans le 95. Ce soir, cupidon roule en break!

Episode 2 – La Saint Valentin en banlieue pav’

(à lire en écoutant le dernier tube de Grégoire)

Ce matin au réveil, Gilbert a prévenu Martine: ce soir, pour fêter la Saint Valentin, il va sortir le grand jeu. Bon, dans la journée il rejoindra comme tous les dimanche ses copains du PMU et ils dépenseront ensemble l’argent qu’ils n’auront pas gagné à la super cagnotte de l’Euromillion en Pastis et kir/villageoise, tout en se goinfrant de cacahuètes à l’urine. Ils placeront des paris en faisant semblant de vraiment s’y connaître en courses hippiques et rageront sur les mauvais résultats du dernier entraineur du PSG tout en se félicitant du départ de Domenech. Bref, un dimanche comme tous les autres.

Mais pour Martine, ce sera une toute autre histoire. En effet, c’est pas tous les jours que Gilbert la sort. Ca changera de la télé mais il ne faudra pas oublier de sortir Filou, leur caniche nain abricot que Gilou a offert à Titine pour ses 40 ans. Maintenant, la pauvre bête est aveugle et à moitié incontinente, à plus de quinze ans passés, on ne pourrait pas lui en vouloir… Si Martine oublie de sortir Filou toutes les trois heures, il lui ruine son salon en croute de cuir de chez Conforama. (c’est pour ça que Gilbert a recouvert le tout d’une alaise en plastique transparent)

Donc Martine a décidé de se faire toute belle. Juste après la pause pipi du midi, elle saute dans la Xsara Picasso hdi 90 pack (ne me demandez pas, je ne sais pas à quoi ça correspond), direction Cergy et le centre commercial régional des 3 Fontaines. Après avoir un peu galéré pour trouver une place sur le parking, Martine se rend chez « Cap’TIF » pour rafraichir son dégradé et sa couleur auburn/cuivré/blond vénitien. Ensuite, elle va faire un tour chez Kiabi, voir la nouvelle collection et craque pour une mini jupe plissée satinée et un petit top décolleté/col roulé/sans manches. Enfin, elle termine son après midi shopping avec l’acquisition d’un cadre « diplôme du super mari », en promo spéciale Saint Valentin chez Soho. Parfait, il est temps de rentrer à la maison et de se faire belle. C’est à dire un joli contour de lèvres au crayon marron, un merveilleux dégradé de rose (pour faire saint valentin) et gris sur les paupières et… cerise sur le gâteau: les ongles des mains et des pieds dans cette nuance de corail qui était tant à la mode quand elle a rencontré Gilbert, en 1973.

Gilou, quant à lui, a tout prévu: réservation pour deux à l’Hippo sur la rue du général Leclerc, bouquet de roses rouges en promo à Monceau Fleurs et collier « cœur » en plaqué or rose de chez Histoire d’Or. Quand il dit qu’il sort le grand jeu, c’est pas pour se la jouer cheap, c’est un vrai gentleman le Gilou. Bon, ils n’auront pas pour autant plus de trucs à se raconter que d’habitude lors de leur dîner en tête à tête. Au moins, la viande est toujours bonne à l’Hippo et les kirs royaux étaient offerts… Martine a écrasé une larme lorsque Gilbert lui a offert son pendentif en coeur et il s’est marré quand il a déballé son petit cadre, tout en pensant « ah bah v’là une merde de plus à accrocher au mur dans les chiottes ». Pendant le trajet retour, ils fredonnent « Toi + moi » en chœur dans la Xsara!

Une fois au lit, Gilou est tout excité. Déjà, Martine a mis sa fameuse nuisette « sexy » au lieu de son habituel pyj’ en pilou pilou peau de pêche couleur abricot (assorti à leur caniche nain)(qui avait uriné sur le tapis du salon)(mais c’est pas grave, on s’en occupera demain) et puis depuis quelques années, la routine s’est installée et la nuit de la Saint Valentin reste une des quatre occasions annuelles de se taper une bonne missionnaire à l’ancienne. (les trois autres étant Noël, l’anniversaire de Gilbert et celui de Martine, mais pas tous les ans, parfois elle est fatiguée quand même) Et comme c’est la fête des amoureux, c’est l’occasion rêvée pour faire les fous fous; du coup ce soir, ils tenteront une levrette, comme quand ils étaient jeunes et insouciants et qu’ils allaient pour la première fois au camping de La Frétille, près de Longeville sur Mer. Pendant « la chose » il pensera à Clara, la petite-secrétaire-du-patron-avec-ses-nichons-qui-pointent-et-son-petit-cul-moulé-à-la-louche; elle pensera sobrement à Georges Clooney ou David Pujadas. ils s’endormiront ensuite, bercés par les sirènes de l’amour et les relents de côte du rhône du dîner.

C’est beau l’amûûûr.

Publicités

25 Réponses to “Ce soir, je sors le grand jeu!”

  1. Fushichô said

    ‘tain, j’ai failli faire une crise cardiaque en voyant la photo de Martine après sa séance maquillage ! Je crois qu’elle est mieux au naturel, c’est dire.

    Le pire dans toute cette accumulation de clichés, c’est que c’est bien vu, des à peu près comme ça, j’en connais 2-3… Ben ça fout la trouille.

  2. DrKomat said

    Question technique (oui, je sais, je pinaille): c’est une missionnaire (pour parler de la position « anglo-américaine » me souffle wikipedia- qui dit aussi que c’est comme ça que baisent les dauphins, c’est y pas mignon-) ? Me semblait que notre bonne vieille Eglise de Notre Seigneur Jésus-Christ était pas trop trop à la pointe de l’égalité des sexes, et qu’elle était plus pour l’Immaculée Conception (et prône l’abstinence, alors qu’ils ont la preuve que ça marche pas si bien que ça, mais on s’écarte du sujet).

    Toujours est-il que votre article est une fois de plus à la hauteur de la connerie humaine, mille bravos.

  3. MrsKomat said

    Moult vivats, dirais-je même ! Merci cher ami pour cette saine lecture.

  4. Max said

    Celui la il fait vraiment tres mal. J’aime.
    Tu as trouve ton meilleur camping tout de meme, rien que l’accueil me donne des envies de suicide…

  5. Ce que je retiens de tout ça c’est : quand même on est mieux, nous, hein ?
    Ouais… Nous, même quand on est kitch, c’est bien.
    Love.

  6. Navo said

    Ça m’a rendu triste.

    • Kuhn said

      c’est marrant, t’es pas le seul à m’avoir dit ça…

      • L'Inuit said

        Je suis obligé de confirmer le sentiment de Navo : c’est tellement vrai que ça en est triste…

        Hé oui, en croise vraiement des comme ça, y’a rien d’exagéré ici. Alors après un premier ricanement, on peut se sentir triste.

  7. Mom's said

    Ce qui est dégueu, c’est d’imaginer la nana surmaquillée dans sa nuisette… au réveil le lendemain matin.

  8. J’aime pas la saint-valentin, c’est nul!

  9. Caro said

    J’pense que ces gens (on dirait que j’crois que c’est une vraie histoire avec des vraies personnes…) devaient etre super funky à notre age, ou pensaient qu’ils l’étaient, comme nous, et dans 30 ans on sera exactement pareil mais on se sera pas rendu compte de notre dévolution. Ca fait mal au cul.

    Et c’est pour quand le 3e scenario?

  10. Klervi said

    Et oukèlé la troisième mise en situation truculente !?

  11. libiloo said

    le 3e ! le 3e ! le 3e !

  12. Ragged_Mountains_lol said

    Ben c’est quoi ce travail, on dort la nuit maintenant ? Aller, pas de mauvaises habitudes et tu me pond le n°3 s’il te plaît !

  13. Caro said

    Bon alors fais-nous un truc de saison, y’a quoi qui arrive la? La Pacque, le printemps?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :