MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Posts Tagged ‘monuments’

"C’est où la tour Eiffel?… Au fond d’ton cul à droite!!!"

Posted by Kuhn sur novembre 26, 2008

Il y a assez peu de choses que je n’aime vraiment pas à Paris. Les gens qui font la gueule dans le métro, j’m’en fous; la polution, j’m’en fous; le stress, les gens qui marchent vite, le prix exorbitant du café etc. , j’m’en fous aussi!
Si je devais retenir UNE seule chose qui me donne envie de lâcher les grenades à fragmentation:

Bon, il se trouve que j’ai un boulot alimentaire où je suis constamment confronté aux touristes, un des endroits les plus fréquentés de la ville… alors leurs travers, j’ai bien le temps de les connaître et de les haïr bien violemment.

Alors il y a le touriste de base, qui peut venir de n’importe où sur la planète; globalement, il représente plutôt le pire de ce que son pays peut contenir. Un sale con impoli, qui croit qu’une ville se résume à ses monuments, qui ne visite le Louvre que pour pouvoir raconter à ses amis qu’il a vu la Joconde en rentrant; et encore on a du haut de gamme quand ils visitent le Louvre, souvent ils viennent à Paris pour Disneyland (?!?). Un ignare patenté qui consomme les destinations touristiques tel un gros menu big mac-frite-coca-en-poudre, qui dit des trucs comme: « l’année dernière, on a fait l’Egypte, c’est hyper beau! »… on a « fait » l’Egypte… comme on fait un cake aux abricots ou des tripes à la mode de Caen! Un gros connard qui part dans des pays magnifiques, qui n’en voient que la piscine du club med et qui reviennent avec le collier-monnaie en marque de bronzage et qui ne s’intéresse pas une seconde à la culture du cru, le nombre d’italiens qui m’ont demandé où trouver une bonne pizza à Paris… Ahh, ça m’dégoûte.

Après, on a pire: ceux qui croient que le monde entier parle leur langue de sous-dev’! J’ai nommé les Italiens, les Saoudiens, les Brésiliens etc. Ils viennent te demander où se trouvent les champs-élysées (évidemment) dans leur langue à la con et si toi (déjà sympa de lui répondre), tu lui dis « you speak english? » pour leur expliquer; ils ont le culot de ne même pas comprendre de simples explications genre tout-droit-à-gauche-puis-à-droite!! Tu parles pas autre chose que ta langue, tu restes dans ton pays!!! C’est quand même pas compliqué de connaîter 5 mots et demi d’anglais pour se débrouiller partout…

Enfin, la crème de la crème: le touriste chinois ou japonais!! Parce qu’en plus de ne pas comprendre autre chose que le cantonnais et d’avoir un accent de science fiction même quand ils prononcent des noms de marque à renommée internationale genre « Bizadji » = Versace (je n’invente rien, c’est du vécu). Ils sont profondemment crétins!! Je veux dire que l’impolitesse, l’ignorance crasse et le sans gêne de tous les autres touristes, c’est rien à côté d’un mec qui ne comprend pas comment ouvrir une putain de porte sur laquelle y a même un sous-titre pour les débiles de son espèce: « push » ça veut dire pousser… c’est vraiment difficile à concevoir? on est dans de la physique quantique là?!

J’aime pas trop trop les touristes, tellement pas que quand je voyage, j’ai trop la honte si on comprend un peu trop rapidement que je ne suis pas du coin, du coup en République Tchèque, j’ai même mangé du Goulash, au moins maintenant je sais que c’est dégueulasse!

Publicités

Posted in La teigne | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 12 Comments »

Laissez-moi vous parler des pigeons…

Posted by Kuhn sur octobre 23, 2008

Version Wikipedia :
Les pigeons (genre Columba) sont des oiseaux de la famille des Columbidae, vivant à l’origine dans les milieux forestiers mais s’étant répandus, pour certaines espèces, en plaine et dans les villes, et se nourrissant principalement de graines, mais avec un régime très élargi autour des lieux où les déchets alimentaires leur sont disponibles, ce qui les fait parfois qualifier d’éboueurs urbains.
Pesant en moyenne de 200 à 600 g, ces oiseaux appartiennent à plusieurs espèces. On les trouve dans tous les continents. Le pigeon vit entre 5 et 10 ans et (en général) forme des couples stables. Le mâle et la femelle partagent toutes les tâches, y compris celle de nourrir les pigeonneaux avec le «lait» qu’ils produisent à l’aide d’une glande de leur jabot.

 

Version Wam :
Les pigeons sont d’ignobles créatures, de forme patatiphère, qui prolifèrent dans nos villes. Même Wikipedia le dit: ce sont des éboueurs urbains au régime très élargi (!), j’en ai même vu un bâfrer les entrailles encore fumantes d’un de ses congénères, écrasé dans un caniveau.

Les activités favorites du pigeons sont, dans le désordre : voler très bas avec une trajectoire imprévisible pour effrayer les passants, manger toute sorte de merde comme en atteste Wikipedia, avoir des pattes lépreuses qui feraient pleurer de désespoirs tous les missionnaires de la croix rouge à Jakarta et surtout, SURTOUT : déverser des hectolitres de guano, de préférence sur le quidam ou sur des chefs d’oeuvres d’architecture parfois millénaires.

A quoi servent les pigeons ? Excellente question… Procédons par élimination : Chaîne alimentaire, non, les pigeons ne mangent que des restes ou des graines et n’ont malheureusement aucun prédateur en milieu urbain. Beauté, chacun ses goûts, mais pour ma part je trouve que le pigeon est à la nature ce que Jocelyn Wildenstein est au visage humain : une grosse balafre purulente. Normalement, n’importe quel animal, vous le prenez bébé, il est mignon… hahaha, mais visez plutôt la gueule d’un pigeonneau ! Non, vraiment, les pigeons ne servent à rien, ils ne méritent pas de vivre. Et je suis prêt à subir les foudres de Brigitte Bardot, je le dis haut et fort : mort aux pigeons ! Je dirais même que je suis prêt à voter pour le premier candidat à la mairie de Paris qui inscrit à son programme le génocide du pigeon, même s’il est de droite.

Mais il y a encore bien pire que les pigeons… Eh oui ma bonne dame : les connards qui leur donnent volontairement à manger. Qui les engraissent, non contents d’être eux mêmes ventripotents et laids. Fermant les yeux sur la vacuité et la médiocrité de leurs vies de merde, ils se sentent aimés et utiles en donnant du vieux pain à ces rats volants.

Bref, tout ça (eh, vous avez remarqué, j’ai mis des liens hypertexte et tout !) pour dire: J’aime pas trop trop les pigeons et tous les cons qui trouvent que quand même c’est la vie, ça ne mérite pas tant de haine…

Posted in Raaaahhh!! | Tagué: , , , , , , | 23 Comments »