MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Posts Tagged ‘tout seul’

Nobody Came

Posted by Kuhn sur mai 5, 2009

Depuis tout petit, voilà quelque chose qui m’a toujours bien bouleversé dans mon petit cœur. L’idée qu’on organise quelque chose pour ses amis, ses parents, ses collègues du bureau (mais quelle idée?!) camarades d’école et que personne ne se pointe… Au delà de la grosse lose, je trouve que c’est profondément triste. Oui, mais ça c’est quand on a 7 ans et qu’on a prévu des « pêches à la ligne » et des « dessinez c’est gagné » pour tout le monde alors qu’on se retrouve à jouer en tête à tête avec sa maman tout l’après midi. Mais passé l’adolescence et arrivé dans le monde des adultes et donc de la responsabilité et de l’à peu près fiabilité, ce n’est plus attendrissant ni tristoune/cro-meugnon. Du tout.

plan-carotte

Que ce soit pour une soirée, un week end débauche dans des pays où on consomme trop de drogue ou boire une bière pépouze à la terrasse d’un café; là où le retard est chiant mais tolérable (il serait un peu mal venu complètement abusé que je ne le tolère pas), le plan carotte est un authentique manque de respect, presque une trahison. On trouve ça dans le milieu professionnel, (en tout cas le mien) je ne compte plus le nombre de réals qui devaient me rappeler il y a trois ans et dont je n’ai bien sûr pas eu l’ombre d’une ébauche de nouvelles. Déjà dans ces conditions là ça me fout en rogne sévère, mais ce qui me rend vraiment ouf malade c’est quand ce sont les potes qui s’y mettent…

Il y a peu de temps, j’ai organisé chez moi une bouffe avec des potes que je n’avais pas vu depuis des années et que je me faisais une joie de retrouver grâce à mon meilleur ami à la moche interface bleue (c’est vrai ça, à quand une home page customisable sur facebook? j’aime pas le bleu moi!!). Sur les quatre, un est venu (et on a finalement passé une très bonne soirée), un est resté cloué aux chiottes par de vilains troubles intestinaux après m’avoir appelé et s’être excusé dix mille fois, un m’a envoyé un pauvre texto deux heures après le rendez vous qui disait en substance « Dsolé mec, jsui creV, G pa la foA 2 venir sur Paris. A+ » et le dernier n’a même pas daigné me prévenir ni même répondre à son portable… Bon, si ça vous intéresse vraiment, mon frère et deux autres potes nous ont finalement rejoints et c’était une bien bonne soirée à l’UFO, près d’Oberkampf, que je vous conseille vivement. Mais quand même. Je ne sais pas, lorsqu’on m’invite et que je dis que je viens, à part en cas de force majeure, comme mon pote aux boyaux rutilants, eh ben je me bouge le cul et j’honore mon hôte et ma parole.

Je ne comprends juste pas comment on peut être aussi méprisant, surtout auprès de gens qu’on aime plutôt bien. Je trouve ça injuste et parfaitement nul. J’avais préparé plein de trucs, fait des courses exprès, rangé mon appart pour finalement me retrouver dans la peau du petit garçon tout seul à sa propre fête d’anniversaire et ça m’a foutu les glandes. Parce que (spéciale kasdédi à Navo, celle là elle est pour toi! Au fait, link moi bâtard!!) j’aime pas trop trop me faire de la peine à moi même.

Publicités

Posted in Raaaahhh!! | Tagué: , , , , , , , | 11 Comments »