MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Posts Tagged ‘voeux’

2010, a new hope?

Posted by Kuhn sur janvier 5, 2010

Si vous êtes des lecteurs fidèles, vous savez ce que je pense des résolutions et que j’aime pas trop trop qu’on se dédouane la conscience à coups de « promis, cette année j’arrête d’aller chez McDo et de regarder des pornos sur internet »… pfff bidon. Donc, vous ne serez pas surpris si je ne fais pas de liste de choses que je ferai absolument ou ne ferai plus jamais à partir d’aujourd’hui. En revanche, j’ai cinq suggestions pour vous les gens, au cas où vous auriez trop envie de prendre de bonnes résolutions et que vous êtes en manque d’idées.

 

  1. Arrêtez le pop corn quand vous allez au cinéma. Parce que non, vous ne pouvez pas avoir faim à 17h30 et par conséquent votre corps n’a pas besoin d’1,5 l de pop corn pour vous maintenir en vie jusqu’à la fin du flim, même si c’est Avatar (qui est très long, genre vous ne l’avez pas encore vu). Alors oui, c’est sympa de grignoter une petite connerie devant l’écran, mais c’est aussi assez sympa de pouvoir apprécier l’ambiance et l’atmosphère du film plutôt que les bruits de bouche et de main qui fouille dans le pot.

  2. Arrêtez le non-humour. Et c’est de saison parce que entre « Noyeux Joël », les « Beaux nénés » et autres « beaucoup de santé… et du fric assez! » (on vient de me la faire celle là, à l’instant), on est bien dans les tréfonds des égouts de blague-ville en ce moment. Ah, et si vous pouviez en profiter pour arrêter de justifier la moindre connerie par « désolé(e) j’suis blonde » et faire une croix définitive sur les « dans ton cul » aussi, ça me remplirait de foutre joie!

  3.  Arrêtez de faire des enfants. Surtout si vous êtes un couple de tromblons lépreux. Et de grâce, je vous en supplie, si vous n’arrivez pas à résister à votre instinct de reproduction, si votre besoin d’assurer la domination de votre race est trop puissant; apprenez à les élever vos putains de chiards. Parce que super Nanny, c’était marrant au début, maintenant ça va, c’est bon, hein… bon, t’as compris?

  4. Révisez votre langue maternelle. Elle a beau être un peu chiante, avec ses règles à la con, elle ne mérite tout de même pas les maltraitances dont vous l’affublez. Et puis je vous garantis que ça vous servira en société et plus tard, vous me remercierez. Si. C’est vrai. (wink wink, what uuuuup!)

  5. Arrêtez de servir l’axe du mâle. Parce que merde, c’est trop la honte. On ne se rend pas service en perpétuant les mêmes conneries depuis plus de deux mille ans. Allez les gars, soyez chics… faites pas vos putes quoi!

Allez, si avec tout ça vous n’arrivez pas à me faire fermer ma gueule avant la fin de l’année, je  me fais nonne sexy qui suce la  bite à des écrivains dans leurs rêves ou je me fabrique un déguisement de foufoune géante pour aller tenter ma chance à « La France a un incroyable talent ». Sur ces paroles totalement absurdes, je vous souhaite de rencontrer de moins en moins de cons en 2010, même si je ne suis pas trop trop sûr que ça se réalise (en même temps les vœux qu’on prononce, c’est toujours un peu du domaine de la science fiction).

Posted in Ils sont partout!!!, La teigne | Tagué: , , , , , , , , , | 26 Comments »

« Cette année, j’arrête les gros mots… nom d’une bite! »

Posted by Kuhn sur décembre 30, 2008

Avec le réveillon du nouvel an, on se tape toujours les mêmes conneries. (comment j’jette un froid, direct là)

Déjà, on a une infime partie de notre cerveau qui croit qu’on va passer la meilleure soirée de l’année malgré les nombreux contre exemples fournis par ses réveillons passés. Pis le lendemain, on a la grosse gueule de bois… bah oui, pour oublier qu’on passe une soirée bien mais pas top, on boit beaucoup beaucoup, donc le lendemain on se tape une vieille casquette en plomb avec des piques dans les cheveux. Ensuite, il y a (j’anticipe un poil) les voeux pour la nouvelle année, je peux vous le révéler: c’est pas la peine pour moi hein… Même si ça fait plaisir d’entendre qu’on me souhaite d’avoir une vie amoureuse épanouie, du travail comme il faut (ahem…) et surtout, SURTOUT la santé (parce-que-c’est-quand-même-le-principal-la-santé-n’est-ce-pas-ma-bonne-Monique-que-c’est-le-plus-important-hein-t’allais-mieux-avant-ta-syphilis?)… c’est tout le temps la même chose.

Cependant, ce qui m’agace le plus avec le nouvel an, c’est les putains de bonnes résolutions. Pour ma part, ça fait déjà bien dix piges que chaque année, ma seule résolution, c’est de ne pas prendre de résolution. Encore un coup de la culpabilité judéo-chrétienne (sans vouloir faire de la psychologie de comptoir)!! On ne pourrait pas se mettre la gueule sévère, vomir ses tripes et sympathiser avec le démon un bon coup sans devoir contre balancer avec des voeux de chasteté dans la foulée? C’est toujours bien de vouloir devenir une personne meilleure et d’essayer de gommer nos défauts. Mais pourquoi spécifiquement à ce moment là?! Juste pour gâcher la fête (qui n’était déjà pas terrible)?

Allez, les copains, faites comme moi et niquez la vie! Merde aux bonnes volontés et aux résolutions à la mords moi l’chibre!!

Edit/dernier sac de bile de l’année: Ca vous donne pas envie de leur trancher les bras avec une scie à bois rouillée et de leur arracher les dents avec une pince au tétanos en suivant une bonne vieille méthode du KGB les gens qui disent « à l’année prochaine » (wink wink) alors qu’on va se revoir dans trois jours…? ouaiiiis, moi pareil!

Posted in La teigne | Tagué: , , , , , , , , , , , | 14 Comments »