MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Archive for août 2008

les mecs qui urinent n’importe comment

Posted by Kuhn sur août 14, 2008

Si vous habitez une grande ville, vous en croisez forcément tous les week ends, ces connards alcoolisés qui urinent dans la rue, contre une poubelle, un poteau électrique, un scooter, un chat…

Alors non seulement, c’est une bonne preuve qu’une civilisation peut exister depuis plus de 4000 ans sans que les mâles perdent leurs instincts les plus vils, mais en plus ça prouve bien que l’homme se fout complètement de son prochain, de son voisin, de son inconnu qui passe derrière lui alors qu’il a le zgeg au vent et qu’il écrit son nom sur un carton qui sert probablement de maison à un pauvre clodo qui n’a rien demandé (à part une petite pièce, s’il vous plaît mesdames messieurs, pour rester propre…) et qui ne mérite pas ça, il en chie déjà assez comme ça le pauvre!

J’ai parfois honte d’être un humain de sexe mâle.

Parce que pisser à la sauvage dans la nature, en pleine cambrousse, dans la nuit la plus profonde… passe encore, c’est la nature, y a personne, ça ne nuit pas.
Mais en ville, putain d’bordel de merde d’enfant d’putain borgne! (ça va, on comprend là que ça me fâche tout rouge?!) Bon, j’habite dans un quartier où il y a plein de bars, du coup recrudescence de connards avec la bite à l’air le week end. Mais bon dieu, on est pas des porcs! Comment elles font les filles, hein? Eh beh elles se retiennent jusqu’au prochain bar tiens! Elles font la queue aux toilettes! C’est pas compliqué! Effectivement, ça demande juste un peu de patience et de volonté… Vous savez, le genre de vertus qui nous différencient des animaux…

Mais non, ils préfèrent repeindre les murs parisiens de leur urine aux relents de bière et de kebab salade-tomate-oignon-sauce-blanche, comme si personne n’habitait là, comme s’ils passaient leur samedi soir sur le bord d’une départementale de l’Indre-et-Loire. N’hésitant pas à se soulager sur des portes d’immeubles ou des scooters, comme si ça n’appartenait à personne! « Rien à foutre, c’est pas chez moi, je peux y aller. » Est-ce que chez toi tu pisses dans tes rideaux? …. Non, hein?! Connard va! Tiens, la prochaine fois que je tombe sur un mec en train de pisser à l’arrache dans la rue, je sympathise avec lui, je lui paie des coups et à la fin je le suis chez lui, je monte prendre un dernier verre entre potes et dès qu’il a le dos tourné, je vais chier dans ses draps!

Enfin, voilà, vous avez compris… Je n’aime pas trop trop cette manie de pisser n’importe où.

Publicités

Posted in Ils sont partout!!!, Raaaahhh!! | 14 Comments »

to begin with… everything!

Posted by Kuhn sur août 14, 2008

Je n’aime pas trop trop cette histoire de blog. Probablement parce que quand on me parle d’un blog, je ne peux pas m’empêcher de penser aux skyblogs… Qui ne sont rien de moins que des sites de rencontres pour losers de banlieue ou de province qui n’ont pas assez de vocabulaire pour lire Dan Brown ou Marc Levy.

Ici vous ne trouverez aucune photo de moi, ni de mes potes, ni de mes pecs. Parce que la vacuité et la médiocrité ont le don de me donner mal à la tête. Au lieu de ça, j’ai tenté de trouver un angle que je n’ai jamais vu et qui serait lisible, voire qui ferait sourire des gens derrière leur écran. C’est pour cela que je vais essayer d’exposer tous ces trucs qui m’énervent, me mettent en colère ou me font lever les bras et la tête au ciel, alors que la caméra fait un long travelling arrière (ouais, comme lorsque Dark Vador apprend que dans sa grosse colère robotisée il a tué celle qu’il aimait!). Tous ces petits détails de la vie quotidienne qui sont mes sources d’inspiration inépuisables…

Alors non, je n’aime pas trop l’idée du blog, je veux juste voir ce que ça fait quand c’est moi qui y écris. Voilà, je crois en avoir terminé avec le prologue, bientôt le premier chapitre…

Posted in Uncategorized | 16 Comments »