MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Posts Tagged ‘savoir’

Les experts amis amis (1.)

Posted by Kuhn sur septembre 1, 2010

On a tous des sujets qui nous emmerdent, des trucs dont on se tamponne allègrement les couilles (perso, le mode de reproduction des castors lapons)(ou les techniques séculaires de taillage de pipe à St Laurent du Jura). Malheureusement, il y a toujours quelqu’un dans notre entourage qui sait à peu près tout sur tout et qui compte bien ne pas laisser son savoir encyclopédique en polystyrène dans l’anonymat d’un morne buraliste de province noyant son désarroi dans le pastis leader price et les cacahuètes à l’urine. Alors il étale, sans qu’on ne lui demande quoi que ce soit, il vient nous gaver de son savoir inutile. Il a plusieurs types d’experts et même si ça ne vous intéresse pas, je m’en vais vous en pondre une tartine et vous serez bien aimables de lire jusqu’à la fin, sans m’interrompre.

Level 1 – Le wiseman/kaïra

Pas vraiment très cultivé, il lui arrive quand même de regarder Arte de temps en temps ou les documentaires animaliers sur la TNT, quand il est trop fonce-dé pour sortir, qu’il pleut dehors t’as vu, que PES4 ne tourne plus sur sa Xbox ou simplement que tous ses soss’ sont en zonzon (donc il va pas tenir les murs tout seul). Il engrange donc ce petit savoir inutile et il le régurgite à l’envi, dans le désordre et la confusion la plus totale. Le cas échéant, ses phrases commencent (sans exceptions) par « nan mais toi t’sais pas ! » ou (variation en kaïra dièse mineur) « nan mais toi t’sais ap ! ». S’en suit une dissertation, ponctuée de nombreux « nanani nanana » et de « et tout, tahu ». Ca donne mal à la tête et ça n’apprend rien.

Level 2 – L’éternel étudiant

Celui-ci, a une solide base académique, il a fait de longues études supérieures et se tâte (à 33 ans) pour commencer un master en psycho-géologie des tapirs géants de Mésopotamie. Ses études concernent principalement le domaine des sciences humaines, car ça permet de placer son savoir dans bien plus de conversations et d’adapter sa logorrhée à presque tous les contextes. Le problème avec celui là, c’est qu’il a pris l’habitude d’en foutre plein la vue avec sa science infuse, ce qui l’amène à proférer ses cours magistraux à tire larigot, même quand il ne connait rien au sujet. Et dans le cas où il tombe sur un vrai spécialiste du mode de vie des Youkaguirs de l’Est Sibérien, il s’arme de sa glorieuse mauvaise foi et s’arrangera pour rapidement tomber d’accord avec l’expert, le vrai. Le deuxième problème de ce spécimen, c’est que bien souvent, on s’en contre-branle de son savoir à la mords moi la shneck… mais comme on est polis, bah on subit en silence en pensant à ça pour s’occuper l’esprit.

Level 3 – Le wannabe maître capello de la culture G

Lui c’est un peu la digivolution de l’éternel étudiant, donc le même mais en vieux. Il a terminé ses études mais il lit le monde diplo (sans le comprendre, comme tout le monde), il a acheté l’encyclopédie universalis en 83 tomes (et s’est arrêté à « abricot » bah ouais, c’est long et chiant) et il s’entraine tous les jours à trivial pursuit master game édition genus (mais la version date de 1989). Dans les faits, il est à peu près aussi relou que son cadet, mais en ajoutant tout de même cette petite touche de condescendance indécrottable et qui donne envie de lui arracher les yeux avec un croc de boucher datant du début du XIVe. Parce que sous prétexte qu’il pourrait être notre père, le wannabe maître capello de la culture G nous prend systématiquement pour de gros ignares qui ne connaissent rien à rien. Exemple perso : il y a quelques années, je bossais à Javel et un ami de mon père qui rentrait à merveille dans cette catégorie a posé son regard paternaliste sur moi et m’a demandé « d’ailleurs tu savais pourquoi on disait eau de Javel ? » … mon père a arrêté de le voir depuis, mais je n’y suis pour rien.

Voilà, vous savez tout. Le cours était gratuit et je vous remercie d’y avoir assisté avec autant d’attention… sauf toi au fond là, je t’ai vu dessiner des bites sur la table, ce sera trois heures de colle et tu me copieras 83 fois « je ne dessinerai plus de bites sur ma table pendant le passionnant cours de Kuhn. » avec les voyelles en rouge et les consonnes en vert.

Sinon, je pense que vous ne vous en êtes pas aperçu, mais [MORT AUX CONS] a soufflé sa deuxième bougie fin Août. N’hésitez à lui souhaiter un bon anniversaire dans les commentaires et à m’envoyer vos petites culottes Hello Kitty (portées SVP).

  1. cette vanne est sponsorisée par Fluocaril (2.)
  2. Fluocaril est recommandé par le l’UFPSBD (3.)
  3. Union Française Pour la Santé Bucco-Dentaire.
Publicités

Posted in Ils sont partout!!!, La teigne | Tagué: , , , , , , | 17 Comments »