MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Posts Tagged ‘tenue’

Parfois, il faut savoir dit NON à la mode.

Posted by Kuhn sur juillet 2, 2010

Hey, ça pourrait presque devenir une nouvelle rubrique, mais comme je sais déjà que je ne serai pas assez assidu pour la tenir à jour, pour le moment, ça va rester une simple note comme vous et moi. Or donc, il faut se méfier des modes, j’espère que vous en êtes déjà conscients. Lors de l’apparition d’une tendance, il ne faut pas hésiter à la laisser envahir un peu la rue et voir ce que ça donne sur les first adopters (aka les crétin(e)s qui portent tout ce qu’on trouve dans vogue.) afin de pouvoir juger de la réelle portabilité du bouzin vêtement. (à cause de ioudgine, je suis souvent tenté de dire bouzin, mais c’est mal et je me refreine fort fort!) Et ainsi, éviter d’avoir l’air d’une buse cosmique avec ton outfit qui fait mal aux yeux, quand bien même il est dans les pages tendances de femme actuelle.

Mais là, je vous sens dans le flou, je suppute que vous avez besoin d’une bonne illustration qui vous fera tilt direct, par suite, vous vous gausserez (haha, j’ai fait une coquille et ça donnait : gaudderez.)(hin hin, je ricane comme un crétin) et votre regard ne sera plus jamais le même.

Un exemple de tenue de femme, d’abord :

Jesus-Marie-Josèph que c’est vilain !!! et encore, sur notre modèle ci-dessus, elle porte une veste ou un genre de gilet, donc ça atténue un peu l’effet grosses-jambes-gros-cul VS tout petit buste. Moralité, tu peux avoir n’importe quelle morphologie, ça ne te mettra PAS en valeur et pour couronner le tout, le motif rendra daltonien tes amis et les passants qui n’ont pourtant rien demandé.

Maintenant, j’ai aussi une tenue d’homme (quoi qu’on est en droit de se poser des questions)(j’ai gardé le meilleur pour la fin, vous allez voir, c’est du très très lourd) :

Les connards-en-short-à-ourlet-au-dessus-du-genou fleurissent aux terrasses de bars à hipsters de mes couilles, style la Perle et autre Progrès, c’est souvent accompagné de petites pompes en toile du plus mauvais effet (dans le cas d’espadrilles, on est en présence d’une rupture de la convention de Genève, on est par conséquent en droit d’ouvrir le feu immédiatement. Il est même recommandé d’avoir recours à la grenade à fragmentation incendiaire), un cardigan étriqué sur des épaules bien frêles. Ajoutez à ça (comme sur notre exemple)(que j’ai déjà envie de gifler avec mon coude) un man purse et on a le parfait trou de balle qui fraude le métro pour faire son cool alors qu’il porte 4500 € de fringues…

Voilà, je me sens un peu blogo-pupute-modasse, mais comme je dis que du mal, je crois que ça va, je m’endormirai tranquille ce soir.

Publicités

Posted in Ils sont partout!!!, La teigne | Tagué: , , , , , , , , | 22 Comments »