MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Posts Tagged ‘France’

La mort de l’Incorrect, la naissance de l’Indécent.

Posted by Kuhn sur juin 28, 2010

Si vous suivez un tant soit peu l’actualité ces derniers temps, enfin la semaine passée, vous êtes au courant des quatre nouvelles suivantes (classées par ordre d’importance médiatique) :

  • L’équipe de France de foot est éliminée de la coupe du monde. (environ 23 minutes/JT)
  • Stéphane Guillon et Didier Porte sont virés de France Inter. (environ 6 minutes/JT)
  • Le Var a été effacé de la carte de France par des inondations. (environ 1min30/JT)
  • BP est en train d’asséner le coup de grâce à notre éco-système dans l’indifférence générale. (0.83 secondes/3 JT)

Évidemment, on pourrait se tenir le crachoir pendant des heures au sujet de la hiérarchisation de l’information et de la place accordée (ou non) à des sujets (plus ou moins) importants dans les médias français. Mais je ne suis pas le mieux placé ni le mieux documenté pour débattre d’un tel sujet, bien que je le considère passionnant. Et puis vous n’êtes pas là pour ça, ça fait deux minutes que vous lisez cette note et pour le moment, pas des masses de lol et pas une once de bile gratuite ou de mauvaise humeur de comptoir… I know. J’arrive. Je me ré-acclimate.

Puisque je me contre-branle (c’est comme de s’en branler, mais en plus subversif, comme un rebelle du j-m-en-branle, un Che Guevara du je-m-en-tamponne) du foot et de l’équipe de France ; et qu’il n’y a pas grand chose de très fun à dire du Var ou de BP, c’est plutôt très triste pour le premier et très gerbant pour le deuxième ; je vais développer le sujet qui reste : Guillon et Porte qui se font tej’ comme des malpropres de la crèmerie qu’ils participent très activement à faire tourner depuis plusieurs années. (vous aurez remarqué avec quelle élégance et quelle aisance en matière de langage de jeune j’ai esquivé la facilité du jeu de mot à base de « porte »)(eh ouais, c’est ça la classe négro).

Tout d’abord, en avouant mon admiration pour les deux humoristes, surtout Porte. Rien que pour le nombre de fois où j’ai écouté ses chroniques en me disant « Nom de Dieu de bordel à culs en goguette, comment j’aurais trop aimé avoir eu cette idée à sa place ! » et pour la hargne de petite teigne galeuse dont il sait faire preuve par moments. C’est bien simple, ces deux là et Daniel Morin sont les seules raisons pour lesquelles j’écoute France Inter. Je ne suis pas certain de vouloir abreuver la théorie du complot qui voudrait que notre tout petit président leur ait fait couper la tête par ses sbires d’un agile et nerveux claquement de doigts. Même si c’est probable. Ce qui me désole le plus dans toute cette histoire, c’est que ce n’est même pas si étonnant. Car nous nous enfonçons dans une période où tout se lisse et le poil à gratter devient une denrée rarissime.

On n’a plus le droit de dire un noir ou un nain. Il faut trouver de ridicules périphrases, pour tout ce qui gène un peu. Je ne serai pas surpris que dans quelques années il faille désigner un muet par : « personne à parole absente de naissance ou suite à un traumatisme crânien ou une maladie dégénérescente ». Si je faisais partie d’une de ces minorités opprimées, je ne supporterais pas qu’on prenne de si ridicules pincettes pour parler de moi. Je ne me sentirais pas insulté, ni humilié. Ce qui m’humilie et me rabaisse c’est de constater qu’on perd nos tripes et nos couilles en se fabriquant des conventions aussi imbéciles.  Ce qui m’humilie, c’est de vivre dans un pays qui se réclame des droits de l’homme et de la révolution intellectuelle mais où la censure revient en force et elle est bien vénèr’, elle va tout péter. Où on peut faire de la satyre, mais gentiment, sans être trop insultant parce que quand même, c’est pas très respectueux des grands parents…

Eh bien, non, je fais mon punk de base, fuck the world, je ne châtierai pas mon langage. Quand j’aurai des gosses, je leur apprendrai à dire « va bien te faire enculer » avant « papa ». Je ne garderai pas pour moi mes opinions, quand bien même elles seraient subversives et j’appellerai toujours un con un con, même s’il est au pouvoir ou aveugle ou Bosniaque. Parce que j’aime pas trop trop les donneurs de leçons et que c’est bien souvent les mêmes qui construisent des quartiers entiers sur des terrains inondables ou forent les sous sols sans se soucier des conséquences sur les fonds marins. En somme, parce que « Mort aux cons ».

ps: je sais, c’est pas super marrant, mais le sujet ne m’évoque que peu de blagues.

Publicités

Posted in Raaaahhh!! | Tagué: , , , , , , , , , | 15 Comments »

« Honte d’être français »?!?

Posted by Kuhn sur novembre 21, 2009

A moins que vous ne soyez Amish, sourd + aveugle (« Tommy can you hear me? ») ou totalement autiste (« never go full retard »); vous en avez pris plein la gueule avec les qualifications consécutives des équipes de foot de l’Algérie et de la France. Pour ce qui est du premier, on en a bouffé un max parce que 1/ la France est pas mal Algérienne d’origine, surtout les jours de match 2/ visiblement, c’est-historique-ça-fait-plus-de-vingt-ans-tout-ça (j’men branle). Pour ce qui est du second, bon bah apparemment c’est trop la honte, han y avait faute, aux chiottes l’arbitre, Thierry Henry tu devrais te suicider tellement c’est la hchouma c’que t’as fait, blah blah blah!

Mais bon, en vrai, on s’en cogne non?

Je n’ai jamais compris et je pense que je ne comprendrai jamais l’intérêt que tout le monde porte au foot. Je l’ai déjà dit je crois, mais puisque le monde continue de me les briser avec ça, bah moi aussi je rabâche: Le foot m’emmerde!!! Ok, c’est fun de courir comme un connard derrière un ballon et de tirer dedans de toutes ses forces en visant un rectangle blanc, mais regarder ça à la télé, commenté par un myopathe de l’expression orale avec au milieu des pubs pour des produits aussi passionnants que de la mousse à raser… non, vraiment, je comprends pas.

Et avec le faux évènement dit de « la main de Dieu », on observe un phénomène assez effarant: la honte d’être français. Alors, attention, je tiens à le préciser tout de suite puisque visiblement, dernièrement j’ai des lecteurs qui deviennent un peu cons: je ne suis pas du style patriote à fond qui trouve scandaleux que les sportifs ne scandent pas la marseillaise à pleins poumons au début de chaque rencontre. Je ne suis pas trop trop du genre à dire que la France on l’aime ou on la quitte, ou ce genre de slogan/pensée prémâchée. MAIIIS, c’est pas un peu la pitié d’avoir honte d’être français parce qu’un avant centre a joué au handball pour permettre à son équipe d’aller jouer la coupe du monde (bon, c’est pas classe, mais ça reste un putain de jeu) alors qu’on n’a pas vraiment honte quand des réfugiés afghans sont renvoyés dans leur pays en guerre avec en prime quelques milliers d’euros pour se reconstruire une vie là bas (genre)? Ou quand des sociétés dégagent des profits considérables mais ferment quand même des usines entières dans nos vertes provinces? Enfin, les vraies raisons d’avoir honte ne manquent pas en France et la production en est exponentielle, mais non, on préfère avoir honte d’être français quand un joueur de foot fait preuve d’un manque cruel de fair play.

Dieu sait (hahaha, j’adore utiliser cette expression) que je n’aime pas trop trop qu’on m’emmerde avec le fameux « tout est relatif », mais là, pour le coup, ce serait bien de prendre un brin de recul. Ce serait bien de se rendre compte que le foot ça reste un bête prétexte pour les cons à pouvoir exprimer toute la profondeur de leur stupidité, leur xénophobie et de leur barbarie. (je vous raconte pas le bordel entre les algériens et les égyptiens en ce moment) Mais bon, force est de constater que c’est plus facile de lire l’Equipe que le Monde Diplo, et ça c’est beau. Et pour ce qui est de la honte, pour ma part, j’ai plutôt honte de faire partie d’un peuple qui se révolte à ce point et qui fait ses choux gras d’un tel non-évènement.

ps: eh non, pas d’illustrations, j’ai pas envie.

Posted in Raaaahhh!! | Tagué: , , , , , , , | 24 Comments »

"Ne m’attends pas chérie, je vais chercher le pain, au fait comment vont les enfants?"

Posted by Kuhn sur octobre 29, 2008

Le cinéma, l’audiovisuel et le théâtre en France… Ah, quels merveilleux réservoirs de talents! Quelles pépinières d’artistes! Quelles sources intarissables d’originalité et de renouvellement!
Bon, ok, j’arrête… on n’y croit pas deux secondes…

C’est un milieu que je connais un peu, pour essayer d’y travailler, pour avoir fait partie du casting d’une comédie légère à but rigolo et décontractant, pour avoir postulé pour tout un tas de merdes en répondant aux annonces qui pleuvent dans ma boîte mail. (sans succès, je vous rassure)

Non, ce n’est pas l’aigreur qui parle. Même si j’avoue que je serais ravi de pouvoir enfin vivre de mon vrai métier, je ne veux vraiment pas me compromettre dans ce qu’on trouve aujourd’hui en France. Franchement, vous n’êtes pas soûlés de voir toujours le même film; toujours les mêmes gueules d’acteurs sympathiques, drôles et un peu moches à la fois; d’assister sans cesse aux tribulations rocambolesques et proches du quotidien de monsieur tout le monde? Pas un peu marre de ces films intitulés comme des rubriques faits divers d’un périodique de la Beauce? Pas une légère overdose de suivre les vies de trentenaires névrosés, empêtrés dans les noeuds d’un divorce difficile, qui ne trouvent pas la nouvelles âme soeur et qui se disent que peut-être, la vie à la campagne, c’est pas que pour les ploucs? Tout ça évidemment enrobé sous une nauséabonde couche de politiquement correct et de bons sentiments petit-bourgeois… Eh ben moi ça me fout carrément la gerbe!! Même si Danny Boun ou Gérard Jugnot voyaient en moi le nouveau héros populaire d’une France qui ne comprend vraiment plus rien à rien, je leur dirais qu’ils pourraient se le carrer au cul, leur scénar de merde dans lequel un jeune-de-banlieue-où-on-ne-fait-que-fumer-du-shit-voler-des-voitures-et-traîner-dans-des-cages-d’escalier-jusqu’à-pas-d’heure part dans le jura et découvre émerveillé que la vraie vie, elle est là, dans les belles valeurs de la France d’antan, dans les traditions séculaires trop longtemps oubliées de travail, famille, patrie et j’vous r’mets un p’tit coup de génépi, pour la route?

Quand est-ce qu’on retournera au Cinéma pour être un peu dérangé, émus par des histoires un peu non conventionnelles? Quand est-ce qu’on verra des films de gangsters un peu crédibles, avec des gens neufs (c’est à dire sans les indémodables Depardieu, Auteuil, Magimel)? Quand est-ce qu’on arrêtera de plébisciter des biopics sur des personnalités qui ont soit défrayé la chronique, soit été de vrais rebelles en leur temps mais dont les années et la mort ont fait des icônes défraîchies dans lesquelles tout le monde se reconnaît, même les connards qu’ils auraient eux-mêmes fustigé à l’époque!! (comprenez Coluche, auquel tout le monde se rallie aujourd’hui sous prétexte qu’il est mort il y a vingt cinq ans et que ça sonne bien de dire qu’on était son pote ou qu’on l’a toujours admiré).

Que dire de toutes ces pièces qui polluent de leurs affiches chatoyantes les murs de nos métros et de nos villes? Les « arrête de pleurer Pénélope 1&2 », les « femmes sont folles », les « un homme viiite! » et autre « couscous aux lardons »… Je n’invente rien, allez voir les spectacles les plus réservés sur billetreduc! C’est ça la théâtre?! C’est ça la sortie culturelle? Voici le pitch de « les femmes sont folles »: C’est l’histoire d’une fille qui prend une journée de RTT… Ahem, comment dire…? Mais ça intéresse qui?!? Remarquez, ça doit intéresser bien des cons, pardon, des gens; puisque cette pièce est à la sixième place des spectacles les plus réservés hier et que le public donne à la pièce une note moyenne de 4/5. C’est ça le pire. Parce que bon, que cette pièce existe, je m’en fout, je n’irai juste pas la voir. Mais de constater que c’est un succès, c’est quand même un très bon indicateur de la médiocrité et de la connerie ambiante. Comment ne pas avoir envie de mourir quand on aime l’art du spectacle et qu’on voit ce qui marche… Avouez que ça peut paraître décourageant. Plus d’absurde, de révolte ou d’émotion au théâtre, juste de la bouillie drôlatre qui parle de monsieur et madame tout le monde qui prend une journée de RTT. C’est triste. Évidemment, je sais, il y a des exceptions. Malheureusement noyées dans ce flot rugissant de fiente au relents de rire gras estampillé TF1 production.

Que dire des séries françaises? Rien. Tout a déjà été dit. Lorsque la production Française comprendra qu’il faut plein d’auteurs talentueux et beaucoup plus de moyens pour faire une bonne série télé, on sortira peut-être un peu du gouffre abyssal de Plus belle la vie.

Bon, je vous laisse, je me sens un peu nauséeux…. et j’aime pas trop trop ça.

Posted in Raaaahhh!! | Tagué: , , , , , , , , | 7 Comments »