MORT AUX CONS

les chroniques de la mauvaise humeur

Où [NE PAS] sortir ce soir ? Le Trucmush.

Posted by Kuhn sur octobre 29, 2010

Dans 83% des cas, lorsqu’on me demande où j’habite et que je réponds Bastille, la réaction de mon interlocuteur est la suivante : « ah, mortel ! ça doit être sympa ! » et je rétorque alors (tout de go) que « ah nan, j’t’arrête tout d’suite l’ami, c’est PAS sympa du tout. Parce que globalement entre mardi et dimanche tu t’entends pas péter dans ton appart avant 2h du mat’ et chaque matin il faut enjamber une joyeuse rivière de pisse et de vomi pour sortir de l’immeuble. » Et en général, je n’en rajoute qu’un tout petit peu (la partie où je dis que je pète). Mais tous ces désagréments sont causés par un seul et même endroit, la porte des enfers, le point de rendez vous de tous les mongols de la région parisienne… j’ai nommé :

LE TRUCMUSH

Alors quelles sont les raisons pour lesquelles je souhaite secrètement ardemment poser une bombe artisanale façon taliban sous le zinc de ce bar à succès ?

  • Le lieu. D’une superficie d’environ 48m², le Trucmush accueille néanmoins un minimum de 7856 personnes par soir. Il y fait rapidement très très chaud, donc on consomme un max, donc on réveille ses pires instincts de bête sauvage (mais je parle de la clientèle un peu plus loin). L’hygiène est aussi soignée que dans un camp de roms (ah non, pas les roms, il faut pas, c’est mal…) réfugiés kosovars en 1999, ça sent la gerbouille dans les coins et on a les pieds qui collent à partir de 20h27. Le Trucmush s’ennorgueillit de programmer des DJ presque tous les soirs. Su-per. Sans détailler les playlists, c’est globalement du crâne-mou de base (ou de la musique de mariage) qui fait remuer le popotin des gens habitués à écouter NRJ; le principal problème réside dans l’absence de sas à l’entrée de l’établissement. Ca donne de chatoyants moments d’extase musicale à base de « I GOTTA FEELing… that tonight’s gonNA BE A GOOD NIGHTTHAT tonight’s gonna BE A GOOD good NIIIIGHT!!! » que de la joie, je vous dis ! Les cocktails ne sont pas terribles… mais peu cher (ce qui explique très probablement l’énorme succès de ce funeste endroit).
  • La clientèle. Traitez moi de gros snob si vous voulez, mais la clientèle du Trucmush est très province. Voire pire : Banlieue pav’ (imaginez une grosse voix de bande annonce de film d’action US, quand elle parle du méchant) ! C’est à dire qu’ils sont mal habillés (ou encore mieux : fashion de 2006) et que leurs blagues préférées sont encore « dans ton cul » et « j’t’ai cassééééé ! » (avec le geste). Ils se hurlent dessus à longueur de soirée et quand on leur explique – à peu près – gentiment qu’il y a des voisins qui aimeraient bien entendre les truculents commentaires de Denis Brogniard, ils répliquent qu’ils s’en foutent, ils n’habitent pas là. Oui… c’est vrai qu’à Ozoir-la-Ferrière on est plus tranquille, mais on se fait un peu chier, alors on vient casser les couilles des gens qui habitent à la grand-ville ! Passé 21h17, ils commencent à avoir un peu plus de 3 litres de bière dans la vessie et comme il faut patienter un peu (genre 4 minutes et 37 secondes) pour utiliser les chiottes du bar, ils préfèrent pisser dans les recoins de la ruelle adjacente (i.e. MA rue et la porte de MON immeuble) et quand on leur dit d’aller bien niquer leurs mères parce que ça se fait pas de pisser sur la porte des gens, ils t’insultent tout en opérant un replis stratégique en direction du bar (parce qu’on sait jamais, des fois qu’on aurait envie d’en venir aux mains, peut-être que les trois litres de bières sus-nommés seraient un peu handicapants). Passé 22h42, ils ont un peu abusé des shots de vodka-caramel (ils en ont bu 4, les déglingos !!), alors ils ont envie de dégueuler, alors ils vont dans la ruelle adjacente (i.e. MA rue, toujours…) et ils lâchent leur renard pendant que leurs connards de potes les prennent en photo avec leurs smartphones pour bien les afficher le lendemain sur FB… qu’es-ce qu’on se poile, dites donc, ça me rappelle ma seconde ! (d’ailleurs, j’habitais en banlieue pav’ à cette époque)
  • Le Staff. Parce qu’on croit que ce sont les clients, les plus cons… mais NON ! on se trompe fort. En commençant par le videur, qui est sensé être garant des clients aux alentours du bar et qui m’a déjà sorti cet argument massue : « si tu (oui, on ne se connait pas mais il me tutoie, normal) veux être tranquille, il faut pas habiter là où il y a des bars. » Ah bah forcément, logique implacable. Beaucoup plus simple que de gérer la clientèle de son établissement… Quant aux serveuses, elles se prennent pour des be-boms (ce verlan de passe pas trop trop bien à l’écrit)(pas grave, je le laisse quand même) et elles jactent comme des putains de poissonières (qui ont le droit de gueuler, sur les marchés c’est normal… et puis il est pas 3h du mat.) en vidant les bacs à glaçons dans l’égoût en fin de service. Bref, comme la majeure partie des cons, leur principe de base est : c’est pas mon problème, c’est pas moi que ça gêne, donc je m’en cogne la moule copieusement.

Voilà quelques excellentes raisons de ne jamais foutre les pieds dans ce repaire d’abrutis finis à la pisse… Maintenant, vous ne savez plus quoi faire de votre week end ? Eh bien, ne vous faites pas de bile, j’ai pensé à tout :

Où aller à la place :

La mécanique ondulatoire juste en face. Ambiance sympa, beaucoup plus grand, staff looké, rapide et efficace. Et le videur est même un gars sympa et intelligent ! (c’est rarissime) Rock’n’roll pointu aux platines et clientèle beaucoup moins immature dans une déco bordélique mais organisée… Maintenant vous savez où aller dépenser des sous en mojitos et en pintes bien fraiches si vous aimez les alentours de Bastille.

Publicités

45 Réponses to “Où [NE PAS] sortir ce soir ? Le Trucmush.”

  1. ahhhaha mais bien sûr qu’il faut aller à la mécanique ondulatoire juste en face, c’est bien mieux.

    Le trucmuch c’est sale , les gens sont cons et c’est moche et la clientèle est teubé et adore hurler dans la rue pour faire chier les voisins

  2. Akito said

    Je compatis. Depuis ma provence natale dégénérée torchée au Ricard Leader Price pur. Et j’apprécie foutrement ton blog.

  3. MaTT said

    Beaucoup de raccourcis, et de déclarations douteuses: clientèle « très province », « mal habillée », staff non « looké ».
    Les prix entre les deux bars sont aussi très loin d’être les mêmes, d’où la différence de clientèle, que je ne me permettrais pas de résumer comme t’as pu le faire.
    Respecte que d’autres gens aient d’autres délires, va te la donner dans tes bars hype, et les cochons seront bien gardés (entre deux flaques de pisse).

    Un mec qui est allé plusieurs fois dans chacun de ces deux bars, qui n’est pas assez parisien pour savoir ce qu’est une banlieue pav’, mais qui emmerde le snobisme de certains parisiens.

    • Kuhn said

      Si tu es vraiment allé à la mécanique ondulatoire, tu devrais comprendre que quand je dis « looké », ça ne veut pas nécessairement dire « hype ».
      Je respecte les « délires » des autres, sauf quand il s’agit de pisser et de dégueuler dans la rue. Si tu as envie de te déhancher sur les black eyed peas, je m’en cogne complètement…
      Une banlieue pav’, c’est typiquement un endroit où on a des « délires »…

      • MaTT said

        Parler de « looké », c’est déjà de trop pour moi.
        Pour le reste de ton comment, j’pense pas que y’ait que devant ce bar que les gens pissent et gerbent. Et pourtant y’a 2 chiottes, j’connais plein de bars qui n’en ont qu’un. Mais ça doit être parce que là-bas ils sont « lookés ».
        Ton histoire de black eyed peas, on s’en passera aussi.

        Bref, tu restes fidèle à toi même, ce post n’était donc pas une erreur malencontreuse, un malentendu. Gerbant. Devant chez toi en plus, tiens.
        Pourtant j’avais apprécié les anciens posts, pour lesquels tu t’étais retrouvé dans mes flux.

      • Max said

        Haha j’adore la réponse !!
        « Une banlieue pav’, c’est typiquement un endroit où on a des « délires »… »

  4. Nithrynx said

    Ça fait ptetre 1an et demi que tu le fais, mais je viens de remarquer dans les derniers articles ta fâcheuse tendance à utiliser le nombre 83 (et pas chiffre, les chiffre c’est de 1 à 9, après c’est des nombres, connard !).
    Serais-tu donc un fan (pardonne-moi l’expression) de Mr Stinson ?

    • Nithrynx said

      Chiffres* >_<

    • Kuhn said

      bravo, tu es la première personne à remarquer la subtile allusion ! (en vrai, tu es la deuxième, mais l’aurte c’est mon frère, ça compte pas…)
      je ne dirais pas que je suis « fan » mais j’aime bien ce genre de petit gimmick, en effet.

      • Nithrynx said

        Faut croire que ton lectorat n’est point cultivé. (Pour autant qu’on puisse considérer une série quelconque comme de la culture)
        C’est marrant l’aurte, comme prénom. Tes parents furent imaginatifs.

  5. Amagon said

    Première fois que je viens sur ce blog. J’aime beaucoup la façon d’écrire (même si je ne suis pas forcément d’accord sur tout – j’aime bien le trucmush moi- ). On est pas tous aussi « con » et on ne se bourre pas la gueule à en vomir, certains sont tout de même respectueux des autres.

    Mais pour tout ce qui est semelles collées à partir de 20h27 (même 19h46 pour ne rien cacher), mecs qui ne peuvent pas attendre plus de 30 secondes pour pisser (en même temps quand ils sont déjà dehors – torchés – et que pour eux pousser une porte, tirer une chasse devient trop compliqué, ils préfèrent le trottoir et même les portes – ils peuvent rester debout et ne pas se faire dessus – ).

    En tout cas, je comprends que de vivre à côté d’un bar de ce type n’est pas de tout repos.

    Bon courage pour la suite.

    • Kuhn said

      Merci pour tes compliments et heureusement qu’il n’y a pas QUE des abrutis au Trucmush… c’est juste dommage qu’il n’y ait pas plus du gens comme toi dans les habitués de ce bar…

  6. Voilà pourquoi je ne vais jamais dans les bars en général. Le public est constitué de béotiens hydrocéphales, la moindre pinte coûte presque une journée de SMIC et pour écouter de la merde. Un bar ou un autre, ça reste une perte de temps, d’argent et une occasion de plus de s’énerver.
    N’allez pas dans les bars, c’est rempli de nazes.

  7. Vic said

    Moi, depuis le temps que je suis ce blog, je crois que je veux me marier avec toi.

  8. Coline said

    « La mécanique ondulatoire », mais juste pour le nom j’ai déjà envie d’y faire un saut tiens ! :)

  9. Lutin said

    Pas mal.
    J’aime le côté cinglant et la description de la lie de l’humanité. Toutefois :
    – je suis surpris de voir de la clientèle de banlieue en pleine semaine
    – je ne sors jamais AU GRRRAND JAMAIS le samedi soir, c’est plein de banlieusards et de provinciaux
    – je suis banlieusard
    – finir une soirée en lâchant des renards ne me parait pas signe de bonne soirée
    – la mécanique ondulatoire, c’est pire, ils se pensent chic mais sont aussi nazes

    Je reviendrai lire, ça m’a l’air drôle…

  10. Vic said

    (Sacrebleu il m’est impossible de répondre sur le même commentaire, ce blog est mal foutu) Humm je ne sais pas, je te mettrais un sac en papier sur la tête, et le jour ou j’en aurais vraiment marre, un sac en plastique ! préparons les funérailles aussi, donc.

  11. Al1 said

    Juste une question, pourquoi tu habites à Bastille si tu n’aimes pas le bruit et les zones de beuverie ?
    Il faudrait peut-être changer le quartier en banlieu pav (as you said) pour que tu puisse vivre ds un endroit cool, mais pas trop bruyant…
    Pauvre de toi.

  12. Gatahe said

    Hmmm, on sent toute l’objectivité du blogueur !

  13. Emm said

    Moi un jour, je suis allée au Trucmush, mais j’ai été obligée.
    (et toute de suite après, j’ai vomi) (sur la porte de ton immeuble <3)

  14. mouthonvolant said

    Moi j’aime pas quand on dit du mal des provinciaux :(

  15. Animal said

    Eh ben, à te lire, on n’a pas du tout envie d’aller au trucmush (peut-être pour se remettre d’une lobotomie frontale ? Lâchez ce pic à glace !).

    Malheureusement, on n’a pas envie d’aller en face non plus, ça a l’air rempli de gros bourges prétentieux (dont sans doute quelques convalescents d’une lobotomie frontale, parfaitement lookés).

    Finalement, une Kro au kebab du coin, c’est bien ; c’est encore là qu’on est le mieux. Aucun crétin pour y vérifier que vous êtes habillé à son goût : ça n’a aucun prix, ça.

  16. Sympa le cliché sur la Province : Mal habillés et cons …. j’suis pas convaincu qu’on ait le monopole de cette deuxième qualité … :0))

  17. siloucilou said

    Moi, dans ma banlieue pav’, on écrit « être Censé »………………….

  18. groupigroupilove said

    Salut, je découvre.

    Il y a pire que les banlieues pav’, il y a Bastille. Pire que les banlieusards, les provinciaux, et les banlieusards provinciaux réunis, les parisiens qui sortent à Bastille. Du Trucmush, repaire à gros beaufs, à la Mécanique Ondulatoire, repaire à gros beaufs qui se donnent un genre, tout ce qui existe à bastille oscille entre le ringard et le connard.

    Et toi ? Bah toi tu sembles au final aussi étroit que ceux que tu critiques. En même temps, c’est pas de ta faute, tu habites à Bastille ; et c’est bien connu, ce sont tous des cons. Mort aux cons, hein…

  19. étant provinciale et bretonne (circonstance aggravante), je ne comprends pas vraiment le problème. Paris étant une ville dégueulasse, sale au possible, peuplée ou de connards snobs ou de cas sociaux, je pense que d’un bar à l’autre ça doit picoler et vomir pareil.
    Ah ah ah, la Mécanique Ondulatoire en plus, refuge des petites blogueuses hypes, t’as pas plus cliché en magasin ? Franchement, pour aller mettre un sac de tune en alcool, écouter du rock et de l’électro mal torché par des bourges en vadrouille et mater des minettes à la mode, faut vraiment être…
    un provincial honteux peut être ?

    (allez courage, y a pas de honte à être de Ploudalmézeau !)

  20. ludwig du trucmush said

    Bonjour je me permet de répondre je suis ludwig le patron du trucmush depuis bientôt sept ans provincial et fière de l’être, il y as quatre établissements dans la rue est bien que le trucmush sois le plus petit de tous, nous possédons deux wc tout neuf on viens de refaire intégralement le bar tout vieilli même toi, tous les soirs à la fermeture nous balayions les mégots pour que le lendemain tu es la rue propre, les incivilités des gens dans la rue me gène aussi, mais je ne pense pas que cela soit lié exclusivement au trucmush ou à la bastille beaucoup de gens manque d’incivilité même dans leurs blog tu n’a peut être jamais mis les pieds dans mon bar et tant mieux car il en faut pour tous les gouts.
    La mécanique ondulatoire nous on adore c’est des potes ta qu’a y aller de ma part , si tu es notre voisine je serais ravie que tu viennes me voir au bar c’est plus courageux que devant un ordi pour me reconnaitre c’est simple j’ai une bonne gueule de provincial normal suis catalan et savoyard c’est honteux et pas fashion pour un sous
    je fais un gros bisous à tous nos clients provinciaux, banlieusards, pas fashion , qui on pas de carte vip et autres reclus de la hype société vous êtent welcome
    on peut ne pas plaire à tous le monde le trucmush évolue dans le bon sens ps ta le bonjour des voisins de notre immeuble qui eux adore le bar et de mes barmans on à beaucoup aimé ta mauvaise humeur

  21. Task forcd said

    Ton blog porte bien son nom mort aux cons donc forcement je pense que tu devrait faire le necessaire pour regler ton probleme existentiel en plus t’est un gros porc car tu aimerais bien t’entendre peter comme tu dit , bref ton qi n’a pas l’air de depasser ton age apparement car pour insulter les provinciaux faut etre debile , t’est quand meme d’aller bronzer chaque ete sur les plages du sud , bref quand on tolere rien on sert a rien

    • ludwig du trucmush said

      oui dut style chez moi à perpignan argelés par exemple comme on dit dans le coin les turiste ce qu’il y as de bien c’est qu’il finisse toujours par repartir pas d’acord avec moi task

  22. wonder_daphne said

    Ton article est très drôle :)))

    mais comme te l’a dit le videur il y a d’autre quartier beaucoup plus calme à paris. Quand tu as emménagé je pense que tu connaissais déjà bien Bastille et que le bar était déjà la!

    Pourquoi choisir de vivre dans un quartier bruyant le soir si tu aime le calme 0_o tu doit être un SM sur le bord ou juste aimer te plaindre!

  23. dionysauce said

    Alors moi j’ai une théorie concernant les problèmes d’hygiène de certains clients du trucmush.
    L’alcool aidant le phénomène; lorsqu’ils leurs arrivent d’avoir une épiphanie, suivit d’une incompressible envie d’exprimer le meilleur d’eux-mêmes, arrivés aux toilettes, la vision de 2 chiottes et non pas d’une _!_ leurs inspirent une profonde méfiance, c’est suspect. Et d’instinct, sortent pisser sur la porte d’un immeuble.
    Mais détrompez-vous, ce n’est en aucun cas l’expression d’un mécontentement, bien au contraire.

  24. Baltrou said

    Un con va forcément oublier les choses éssentielles de la vie .Quant on emménage rue de Lappe ou la paralléle et que l’on aime pas le bruit et les nuisances découlant des grosses ambiances festives populaires, et qu’en plus on se permet de dire des autres qu’ils sont cons. He bien la je reconnais avoir à faire au roi des cons ,si tu es un vrai BOBO alors assume et sors la caillasse pour habiter avec tes acolytes, si tu te la joue bobo sans tune alors pleure car tu n’es pas responsable de ta connerie. Un Parisien né à Paris, et qui vis dans un quartier calme mais cher ! ( car dieu soit loué j’ai un cerveau pour gagner correc
    tement ma vie )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :